Province de Béni Mellal : Akhannouch suit l’état d’avancement des projets de développement agricole

Province de Béni Mellal : Akhannouch suit l’état d’avancement  des projets de développement agricole

Le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, a effectué, lundi, une visite de terrain dans la province de Béni Mellal, où il a suit de près l’état d’avancement des projets de développement agricole lancés dans le cadre du Plan Maroc Vert. Cette visite de deux jours a été inaugurée par la prise de connaissance du ministre de la nouvelle station de conditionnement d’agrumes, Atlas agrumes, lancée fin mai dernier.
M. Akhannouch a déclaré à cet effet que ce projet constitue un investissement exemplaire visant à réformer l’agriculture à travers une station de conditionnement qui permettra un travail équilibré entre l’agrégateur et l’agrégé afin d’augmenter la productivité des agrumes au niveau de la région . Dans ce cadre, le ministre a assisté à la signature d’une convention relative au projet d’agrégation de la filière agrumicole autour d’une unité de conditionnement au niveau de la région Tadla-Azilal, entre l’Agence pour le développement agricole (ADA), la Direction régionale de l’agriculture (DRA) et la société Atlas agrumes.
Ce projet d’un montant global de 164,3 millions de dirhams (MDH) porte sur une superficie de 994 hectares (ha) à agréger en 2012 et de 1608 ha en 2017. Le projet Atlas agrume, qui dispose d’une unité frigorifique et déverdissage, permettra le conditionnement de 20.000 tonnes en 2012 à 40.000 T en 2014 avec une capacité de déverdissage de 3.000 T de clémentine. Ce projet a pour vocation d’offrir à l’agrégé la possibilité en matière de reconversion vers des filières à haute valeur ajoutée, le préfinancement des investissements des agrégés ainsi que d’assurer une meilleure valorisation de leur production , a déclaré à la MAP le directeur et gérant du projet Atlas agrumes, Souli Abdellatif.
La production de cette station de conditionnement est destinée à l’export, particulièrement aux marchés nord-américains, aux pays de l’Est (la Russie et la Pologne) ainsi qu’au marché européen notamment l’Angleterre, Rotterdam et la France, a précisé M. Souli.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *