Rabat et Madrid veulent renforcer le système de justice de proximité du Maroc

Rabat et Madrid veulent renforcer le  système de justice de proximité du Maroc

Rendre le système judiciaire marocain plus efficace. Tel est le but du protocole de coopération du projet «Renforcement de la justice de proximité ADL 2ème phase» qui sera signé entre le Maroc et l’Espagne demain, mercredi 21 novembre. La partie marocaine sera représentée par le ministre de la justice et des libertés, Mustafa Ramid, et le ministre de l’économie et des finances, Nizar Baraka. Quant à la partie espagnole, elle sera représentée par le directeur de coopération pour l’Afrique et pour l’Asie de l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID), Alberto Virella. Le secrétaire général du ministère de la justice, Abdelmajid Rhomija, l’ambassadeur d’Espagne, Alberto Navarro, et la coordinatrice générale de l’AECID au Maroc, Cristina Gutiérrez, prendront également part à l’acte de signature. Cet accord représente, selon un communiqué de presse, la continuation du partenariat entre les deux pays dans ce domaine. L’initiative, financée par l’AECID avec un million d’euros, envisage plusieurs activités, parmi lesquelles la réorganisation de la carte judiciaire et l’amélioration des bureaux d’orientation juridique dans les Cours d’appel et les tribunaux de première instance.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *