septembre 26, 2018

 

Rentrée scolaire 2018-2019 : Plus de 20.000 professeurs dans le public

Rentrée scolaire 2018-2019 : Plus de 20.000 professeurs dans le public

Le wali de la région de Béni Mellal-Khénifra, gouverneur de la province de Béni Mellal, Abdessalam Bekrate, a présidé mardi une réunion régionale consacrée à la rentrée scolaire 2018-2019 dans les villes et localités de la région.
Lors de cette rencontre, le directeur de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation de la région de Béni Mellal-Khénifra, Mustapha Selfani, a donné un exposé exhaustif et chiffré sur la prochaine rentrée scolaire placée sous le signe «L’école de la citoyenneté», indiquant que le nombre des établissements publics dans l’enseignement préscolaire (4 à 5 ans) dans la région (Béni Mellal, Khénifra, Azilal, Khouribga et Fquih Ben Saleh) s’élève à 252 contre 243 pour l’enseignement privé, accueillant dans l’ensemble 53.015 élèves.
Il a relevé que le renforcement de l’offre dans le préscolaire pour l’année scolaire 2018-2019 devrait atteindre un pourcentage de l’ordre de 271% et que pour les années 2020-2021, ce taux sera de 67%, ajoutant que le coût global pour la réhabilitation et la création d’établissements pour le préscolaire ainsi que les frais de fonctionnement et le corps enseignant s’élèveront à 384,9 millions de dirhams pour la période scolaire 2019-2022.

Et d’insister sur le fait qu’une matérialisation réussie et effective de la stratégie régionale pour la mise à niveau de l’enseignement préscolaire nécessite une réhabilitation des salles de classe existantes, la création de nouvelles classes dans les localités ayant un déficit sur ce registre, le recrutement des éducateurs ainsi que la signature de conventions de partenariat avec différents acteurs et institutions.
Dans l’enseignement primaire, la région de Béni Mellal-Khénifra compte 595 établissements publics, 143 collèges et 92 lycées, contre un total dans l’enseignement privé de 205 écoles primaires, soit plus de 13% par rapport à la rentrée scolaire 2017-2018, 72 collèges (+ 7%), et 34 lycées (+ 2%), a-t-il fait savoir, avant d’indiquer que le nombre des élèves dans les trois principaux cycles de l’enseignement public dans la région se chiffre à 492.127 personnes contre 53.247 élèves dans le privé. Quant aux enseignants, leur nombre s’élève à 20.154 professeurs dans les cycles primaire, secondaire collégial et secondaire qualifiant.

M. Selfani a assuré, par ailleurs, que l’Académie régionale de l’éducation et de la formation de la région de Béni Mellal-Khénifra est bien déterminée à mettre en œuvre la stratégie 2019-2022 pour la promotion de l’enseignement préscolaire, appelant à une implication effective de l’ensemble des partenaires.
Il a, cependant, noté la persistance de certaines problématiques et contraintes liées notamment à l’insuffisance en capacité d’accueil des internats et des cantines scolaires, les déficits dans le domaine de l’alimentation en eau et en électricité des établissements scolaires ou encore le nombre toujours élevé des classes préfabriquées (3.225 classes) et inadaptées pour l’enseignement (1.014 classes). Face à cette dernière problématique, il a plaidé pour une réelle implication des collectivités territoriales en tirant profit de leurs ressources.
Cette rencontre-débat régionale qui s’inscrit dans le cadre de la matérialisation de la stratégie nationale 2015-2030 pour la réforme de l’éducation a notamment été marquée par la présence des gouverneurs des villes de Khouribga, Fquih Ben Saleh, Azilal et Khénifra, les présidents des communes dans la région ainsi que les représentants des associations de parents d’élèves.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *