Réseau Belliraj : Des peines allant d’un an de prison avec sursis à 10 ans de prison ferme et un acquittement

Réseau Belliraj : Des peines allant d’un an de prison avec sursis à 10 ans de prison ferme et un acquittement

La chambre criminelle (1er degré) chargée des affaires de terrorisme près l’annexe de la Cour d’appel à Salé a prononcé lundi, après cassation du jugement en appel, des peines allant d’un an de prison avec sursis à 10 ans de prison ferme à l’encontre de cinq personnes poursuivies dans l’affaire du « réseau Belliraj », et prononcé un seul acquittement.
La cour a ainsi confirmé le jugement rendu en appel condamnant Abderrahim Nadi à 10 ans de prison ferme, ainsi que les peines prononcées à l’encontre de trois accusés, condamnés respectivement à trois ans, deux ans de prison ferme et un an avec sursis. La cour a également acquitté un pharmacien, condamné en appel à trois ans de prison ferme, en ordonnant de lui restituer ses biens.
Les mis en cause sont poursuivis pour « non dénonciation d’un crime et dissimulation de biens obtenus suite à un crime pour financer des actes terroristes ».
La chambre criminelle (2è degré) près la Cour d’appel de Salé avait prononcé, en juillet 2010, des peines allant d’un an de prison à la perpétuité à l’encontre de 35 accusés dans l’affaire du « réseau Belliraj ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *