Royal Air Maroc réussit un exemple de coopération Sud-Sud

Dans le cadre de l’opération CAN 2012, Royal Air Maroc a affrété, à la demande du gouvernement de Guinée équatoriale, deux avions basés à Malabo pour la période allant du 5 janvier au 13 février 2012. Selon un communiqué de presse de la compagnie nationale, cet affrètement a été programmé en vue d’assurer le transport des supporters désireux d’assister aux différents matchs de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2012. L’opération a été assurée en Boeing 737-800, avec une configuration de 12 sièges en Business Class et 159 en classe économique. Cet avion a permis de transporter les supporters au départ de Malabo et à destination de Bata (en Guinée équatoriale et Libreville et Franceville au Gabon). Ainsi, Royal Air Maroc a assuré, dans ce cadre, un total de 350 vols, transportant ainsi près de 12.100 passagers. En plus d’une population composée notamment de joueurs participants, d’officiels, ministres, supporters et journalistes sportifs. Aussi, pour mener au mieux cette opération et assurer des conditions de confort optimales à l’ensemble des passagers sur ses lignes, la compagnie aérienne nationale a mobilisé une équipe de plusieurs dizaines d’agents représentant les différentes entités opérationnelles de la compagnie. À savoir des commerciaux au sol, du personnel navigant technique, du personnel navigant commercial, des responsables d’exploitation, des mécaniciens et financiers. Dans ce sens, le communiqué relève que grâce à l’implication de l’ensemble de ces équipes, cette opération a connu un franc succès et s’est déroulée dans les meilleures conditions. Ainsi, offrant une qualité de service irréprochable, Royal Air Maroc a pu susciter une grande satisfaction de la part des passagers bénéficiaires, ce qui induira d’excellentes retombées en termes d’image pour la compagnie nationale. Cette action s’inscrit dans le cadre de la volonté de Royal Air Maroc de privilégier la coopération Sud-Sud sur le marché africain et de participer au développement du transport aérien en Afrique, conclut le communiqué de presse.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *