Sahara : Ban répond aux critiques du Maroc

Sahara : Ban répond aux critiques du Maroc

«Le secrétaire général estime que lui et les Nations unies sont des partenaires neutres » sur le dossier du Sahara. C’est en ces termes que le porte-parole de l’ONU Farhan Haq a répondu, mercredi 10 mars 2016, aux critiques du gouvernement marocain selon lesquelles Ban Ki-moon «s’est départi de sa neutralité, de son objectivité et de son impartialité» durant sa récente visite dans la région.

D’après le porte-parole de l’ONU, M. Ban «a fait tout ce qu’il pouvait pour résoudre la situation au Sahara qui dure depuis un certain temps ».

Et d’ajouter : Le secrétaire général voulait s’assurer que dans la dernière année de son mandat cette problématique figure vraiment à l’agenda international ».

Après sa visite dans les camps de Tindouf, M. Ban s’était déclaré «profondément attristé par cette tragédie humanitaire».

Selon la même source, au terme du déplacement dans la région, M. Ban a donné ses instructions à son émissaire pour le Sahara afin de reprendre ses tournées pour de tenter de relancer les pourparlers entre Rabat et le «polisario».

Ban Ki-moon a également fait savoir que lui-même se rendrait dans le courant de l’année -qui est sa dernière en tant que secrétaire général- à Rabat ainsi qu’à Laayoune.

Pour rappel, le Gouvernement du Royaume du Maroc avait vivement réagi mardi 8 mars pointant du doigt  «Les dérapages verbaux, les faits accomplis et les gestes de complaisance injustifiés de Ban Ki-Moon, Secrétaire Général des Nations Unies, durant sa récente visite dans la région».

Dans un communiqué, le gouvernement marocain relève que les propos de Ban Ki-Moon sont inappropriés politiquement, inédits dans les annales de ses prédécesseurs et contraires aux résolutions du Conseil de Sécurité.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *