Sahara marocain : Christopher Ross en visite au Maroc

Sahara marocain : Christopher Ross en visite au Maroc

C’est à partir du Maroc que l’envoyé personnel du secrétaire général des Nations Unies chargé de la question du Sahara marocain, Christopher Ross, a entamé sa visite en Afrique du nord et en Europe.
Arrivé, samedi 27 avril, à Casablanca en provenance de New York, l’émissaire spécial de Ban Ki-moon pour le Sahara, procédera à «un échange de vues avec des interlocuteurs-clés afin de tenter de progresser vers une solution politique» au conflit du Sahara. Il remettra un rapport au Conseil de sécurité à son retour.
Ainsi, selon le ministère des affaires étrangères, «cette visite s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour relancer le processus politique visant à trouver une solution politique définitive et consensuelle au différend régional autour du Sahara marocain».
Elle intervient également suite à l’entretien téléphonique, le 25 août dernier, entre SM le Roi Mohammed VI et le SG de l’ONU, Ban Ki-moon, et qui a été l’occasion d’insister sur l’impératif de réaliser des progrès dans le processus de règlement sur des bases solides et saines, de se conformer aux paramètres clairs contenus dans les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU et, en particulier, faire montre de réalisme et d’esprit de compromis, et reconnaître le caractère sérieux et crédible des efforts déployés par le Royaume dans le cadre de l’initiative d’autonomie, a souligné le communiqué.
Rappelons que lors de cet entretien téléphonique entre SM le Roi Mohammed VI et le SG de l’ONU, Ban Ki-moon avait affirmé que l’ONU n’envisageait pas de modifier les termes d’exercice de sa médiation qui a pour objectif la promotion d’une solution politique mutuellement acceptable à ce différend. Il avait également souligné que son envoyé personnel et son nouveau représentant spécial rempliront, dans les limites du cadre précis tel que fixé par le Conseil de sécurité, leurs mandats relatifs à l’avancement du processus de règlement de la question du Sahara et, ce faisant, à la contribution à l’instauration des relations bilatérales escomptées avec l’Algérie.  
A noter, qu’outre le Maroc, cette visite, s’étalant du 27 octobre au 15 novembre, mènera également M. Ross en Algérie, en Mauritanie et dans les camps de Tindouf, puis dans nombre de capitales européennes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *