Salon du cheval d’El Jadida: Le Barbe à l’honneur

Salon du cheval d’El Jadida: Le Barbe  à l’honneur

C’est en grande pompe que s’est tenue la cérémonie d’inauguration du Parc d’Expositions Mohammed VI à El Jadida. Présidée par SAR le Prince Moulay Rachid, lundi 12 octobre, en présence de Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, cette cérémonie marque l’ouverture du plus grand Parc d’expositions d’Afrique, créé sur Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI.

Aussi, érigée sur des dizaines d’hectares, cette importante infrastructure est unique en son genre avec des installations sophistiquées. De même, ce complexe qui a nécessité plusieurs mois de travaux abrite directement après son inauguration la 8ème édition du Salon du cheval qui se tient jusqu’au 18 octobre. Cette édition placée sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, se déroule cette année sous le thème «Le cheval : arts et métiers» avec pour invité d’honneur le Portugal.

«La participation de ce pays au Salon du cheval d’El Jadida est une occasion pour renforcer les liens de coopération existant entre les deux pays dans le domaine du cheval et représente pour le Portugal l’opportunité de faire connaître sa tradition équestre au Maroc», a commenté Charif Moulay Abdellah Alaoui, président du Salon.

Notons que cette édition fait le focus sur les activités, métiers et professions liés au cheval (voir article). «L’importance et la diversité  des  métiers  liés au cheval et leurs retombées bénéfiques sur le secteur économique ont motivé le choix du thème de cette 8ème édition «Le cheval: arts et métiers». Il traduit le souhait d’offrir aux professionnels du secteur une plate-forme de discussion et d’échange», a souligné, dans ce sens, Moulay Abdellah Alaoui.

C’est ainsi que plusieurs activités liées au cheval sont prévues au programme de cette huitième édition dans le cadre de compétitions ou exhibitions nationales et internationales de haut niveau. Concours international de modèle et allures du cheval pur-sang arabe, Championnat national du cheval arabe Barbe, Concours international de saut d’obstacles, 3ème étape du «Morocco Royal Tour» (MRT) qualificatif pour la Coupe du monde et le Championnat international du cheval Barbe, sont prévus.

A noter que ce dernier vient illustrer une nouvelle fois, cette année, l’engouement jamais démenti pour le Barbe. Présenté le 17 octobre 2015, cet événement, auquel prennent part une soixantaine de chevaux venus d’Afrique du Nord et d’Europe, est organisé par l’Association du Salon du cheval, en partenariat avec la Société royale d’encouragement du cheval (Sorec) et sous l’égide de l’Organisation mondiale du cheval Barbe (OMCB), dont la présidence revient depuis trois ans au Maroc.

Pourquoi le Barbe ?

Cheval de taille moyenne, à la tête forte et chargée aux ganaches, le Barbe se caractérise par un front large, souvent bombé, un profil convexe ou droit, des yeux effacés et des naseaux bas. Son encolure est puissante, large et bien greffée. Son garrot est assez marqué, son dos puissant et large. Sa croupe est avalée, dite «en pupitre», et sa queue attachée bas. Ses membres sont forts en os, ses poils abondants et drus. Sa crinière et sa queue sont également très fournies. Cette morphologie a permis au Barbe de devenir le cheval privilégié de la tbourida, débouché principal pour le Barbe au Maroc.

Ce dernier est également très sollicité dans le cadre de randonnées et de courses d’endurance, pour lesquelles le Barbe s’avère être une excellente monture, très confortable pour des promenades de plusieurs dizaines de kilomètres. Le Barbe participe ainsi au développement touristique des chevauchées et bivouacs, qui mettent en valeur les paysages uniques du Maroc et sont de plus en plus appréciés dans le Royaume. Ce cheval remplit donc un rôle culturel et économique de taille.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *