Sisal-Sans développe des jeux numériques dès fin mai 2020

Sisal-Sans développe des jeux numériques dès fin mai 2020

La joint-venture Sisal-Sans qui vient de remporter l’appel d’offres lancé par le Turkey’s Sovereign Wealth Fund, gérera un système de jeux à partir de fin mai 2020. Dès cette date, la nouvelle société constituée par Sisal et Sans Digital gérera et développera notamment un portefeuille composé de jeux numériques, de loteries instantanées, de jeux en ligne et de courses virtuelles. Selon les initiateurs, ces jeux seront distribués à travers un réseau d’au moins 10.000 points de vente.

Pour Emilio Petrone, PDG de Sisal Group, le fait de remporter l’appel d’offres est un résultat important pour Sisal qui apporte son expérience historique dans les loteries ainsi que ses capacités d’innovation, y compris à l’international. «Une victoire qui suit la concession obtenue au Maroc, la licence en Espagne et la confirmation de la concession SuperEnalotto en Italie, autant de témoignages des compétences de l’entreprise», précise-t-il.

Pour rappel, la concession est d’une durée de 10 ans. Cela étant, la commission chargée de l’évaluation a reconnu l’offre de la joint-venture Sisal-Sans Digital comme celle répondant le mieux aux attentes, dans le cadre d’un appel d’offres concurrentiel auquel ont participé de grands acteurs internationaux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *