Solidarité royale

Certains disent que c’est la démocratie marocaine qui a été visée dans ces attentats. D’autres affirment que ce sont les institutions sacrées du pays qui ont été ciblées. Mais il ne faut pas oublier que ce sont des innocents qui ont été la cible directe de ces abjects crimes. En rendant visite à trois des cinq endroits visées par les bombes d’une terreur encore inconnue des Marocains, S.M. le Roi Mohammed VI nous a bien rappelé que c’est à ces victimes qu’il fallait rendre hommage.
Le souverain, accompagné de SAR le Prince Moulay Rachid, s’est rendu, dimanche, après-midi à Casablanca, à l’hôtel Farah, au club «La Casa De Espana» et au siège du cercle de l’Alliance juive. Venu se recueillir sur les sites des carnages de vendredi, le roi Mohammed VI était à chaque déplacement attendu par des foules de citoyens, massés derrière les barrières et les cordons de policiers, et attendant le souverain pour l’acclamer. Une ferveur certes mêlée de désespoir devant la tragédie qu’a vécue le peuple marocain tout entier, mais pleine de l’affirmation de l’attachement de ce même peuple à son roi. Un roi qui partage la peine et la douleur de toutes les victimes de cette barbarie, ainsi que leurs familles et entourage.
Le cortège, ambulance personnelle comprise, était des plus impressionnants. À son arrivée à l’hôtel dont la façade et l’entrée ont subi des dégâts considérables, S.M. le Roi Mohammed VI était attendu par une centaine d’employés de cet établissement. C’était l’occasion pour le souverain de leur témoigner sa compassion et son inébranlable soutien et de s’enquérir de l’ampleur des dégâts et des pertes causés dans ce site. La réouverture de cet établissement touristique est prévue dans deux mois après la réalisation des travaux nécessaires au réaménagement de son hall et de sa porte d’entrée principale. Walid Fahid, président de l’hôtel, touché par ces actes terroristes, a affirmé que la visite du Souverain à cet établissement hôtelier «témoigne du soutien qu’accorde Sa Majesté à l’investissement arabe et de l’intérêt que le Souverain accorde aux préoccupations du peuple marocain en premier lieu».
À l’entrée de La Casa De Espana, S.M. le Roi a été salué par l’ambassadeur d’Espagne au Maroc, le Consul général d’Espagne à Casablanca, le président de la chambre de commerce espagnole et le directeur du club. Un club fréquenté non seulement par des Espagnols mais aussi par des Marocains et où l’on a compté le plus de dégâts humains. Une visite qui constitue un « évènement très important et qui démontre que  malgré cette conjoncture difficile, il existe toujours un esprit de coopération et de solidarité entre le Maroc et l’Espagne pour combattre le terrorisme», a affirmé à l’occasion l’ambassadeur d’Espagne à Rabat, Fernando Arias Salgado, dans une déclaration relayée par 2M. «Ces actes terroristes ignobles n’affecteront pas la confiance que nous placions au Maroc et n’entameront pas non plus le processus entamé par le Royaume sur la voie de la modernité et de la démocratie», a-t-il ajouté. S.M. le Roi s’est rendu ensuite au siège du cercle de l’Alliance juive qui a été également visé par les attaques terroristes. Plusieurs centaines de marocains, de confession juive comme musulmane étaient à son attente. S.M. le Roi Mohammed Vi avait présidé le même jour une séance de travail consacrée à l’examen de la situation. La nuit même des tragiques événements, S.M. le Roi avait donné l’ordre de fournir l’aide et l’assistance nécessaires aux blessés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *