Torture aux mains d’éléments de la police: La DGSN dément

Torture aux mains d’éléments de la police: La DGSN dément

«Aucune plainte n’a été déposée auprès du parquet près la Cour d’appel de Rabat au sujet d’un présumé cas de torture aux mains d’éléments de la police».

C’est ce qu’a affirmé samedi la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) tout en assurant qu’elle va poursuivre l’enquête sur cette affaire. «Les services de sûreté n’ont pu établir, à la date de samedi 21 octobre, qu’une personne interpellée prétendant avoir été victime de torture aurait déposé une quelconque plainte à ce sujet auprès du parquet près la Cour d’appel de Rabat et que cette personne a soulevé ces allégations devant le juge d’instruction ou qu’une quelconque constatation de traces de torture ait été faite», indique la même source  dans une mise au point en réaction à un article publié par un journal national sous le titre «Enquête sur la torture d’un détenu».

La DGSN indique qu’il n’a nullement été établi, lors de l’étape de l’interrogatoire devant le parquet près le tribunal de première instance devant lequel cette personne a été déférée, qu’une demande d’expertise médicale ou une déposition contre un acte de torture ou un constat spontané de traces de torture ont été notifiés.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *