Une entreprise suisse mise sur la «démocratisation» de l aérospatiale au Maroc

Une entreprise suisse mise  sur la «démocratisation» de  l aérospatiale au Maroc

Une entreprise suisse, la Swiss Space Systems (S3), a été lancée, mercredi à Payerne, dans l’objectif de réaliser et construire des navettes suborbitales pour le lancement de petits satellites d’un poids maximal de 250 kg.
Des représentants de plusieurs pays et de grandes sociétés, notamment l’Agence spatiale européenne (ESA), Dassault Aviation ou le Von Karman Institute de Belgique, ont pris part à la cérémonie d’inauguration, qui a débuté à 13h13 le 13 mars 2013, comme voulu par ses initiateurs.
Selon les initiateurs du projet, des partenariats sont envisagés avec d’autres pays, notamment le Maroc et la Malaisie dans l’objectif de construire des spaceports et développer ce concept sur leur territoire.
Le fondateur et CEO de S3, Pascal Jaussi, a indiqué dans un communiqué que l’entreprise «compte pouvoir effectuer les premiers vols tests d’ici à 2017, soulignant que le programme de lancement bénéficie de l’apport de technologies déjà développées et certifiées au travers des partenariats inédits entre des acteurs majeurs de l’aérospatiale comme l’Agence spatiale européenne (ESA), Dassault Aviation, le Von Karman Institute, Sonaca».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *