Bienvenue au moussem culturel d’Asilah

Le prestigieux moussem d’Asilah ouvre officiellement ses portes ce vendredi 3 août 2007. C’est la Bibliothèque Prince Bandar Bin Sultan qui devrait abriter la cérémonie d’ouverture de cette 29ème édition du festival culturel international d’Asilah. Organisé par la fondation Forum d’Asilah, le festival promet un menu particulièrement riche et varié qui se déroulera dans trois espaces culturels différents, à savoir la Bibliothèque Prince Bandar Bin Sultan, le Centre Hassan II des rencontres internationales et le Palais de la culture. Par ailleurs, l’édition de cette prestigieuse rencontre internationale coïncide avec le début de la 21ème session de l’Université d’été Al-Mouatamid Ibn Abbad, qui se propose de débattre des préoccupations, particularités et du devenir du continent africain.
Au registre des invités, la liste est truffée de célébrités du monde de la culture, des lettres, des arts, de l’université et des médias, aux côtés de personnages qui ont longtemps tenu le devant de la scène internationale. «Ce festival se distingue surtout par son programme qui englobe toutes les activités culturelles et artistiques. Cette année sera marquée par l’organisation, du 3 au 5 août 2007, d’un important colloque sous le thème «L’Afrique et l’Europe : les défis des uns et les obligations des autres» et auquel participe une soixantaine de personnalités politiques et ministres des Affaires étrangères», a expliqué Youness El Kharraz, membre de la fondation Forum d’Assilah et responsable des ateliers d’art.
Les travaux de ce premier colloque, qui interviennent à la veille du sommet Europe- Afrique prévu à Lisbonne en décembre 2007, porteront sur trois axes : La nature des défis et les possibilités de les relever, les engagements mutuels et moyens de les réaliser et le dialogue des civilisations et la dimension humaine dans l’approche de la coopération afro-eurpéenne.
Autre moment fort de ce festival, il s’agit du premier congrès sur les musiques dans le monde islamique qui aura lieu du 8 au 13 août. «L’objectif de ce congrès est de valoriser la vitalité et la diversité des traditions et des pratiques musicales dans le monde islamique, et de contribuer à favoriser une plus grande circulation des savoirs et des pratiques dans un esprit de tolérance et de reconnaissance mutuelle», explique le coordinateur pour l’organisation de ce congrès, le Français Pierre Bois. Le deuxième colloque programmé dans le cadre de ce festival aura lieu du 15 au 17 août, sous le thème «L’élite intellectuelle et la pensée salafiste dans le monde arabe». Ce colloque vise «à enrichir le débat sur les différentes problématiques liées à la pensée salafiste à travers une myriade de thèmes incluant chacun une question centrale pour mieux orienter le débat», explique le commissaire de ce colloque, Moubarak Rabie.
Cette édition a été précédée, comme chaque année, par la réalisation des fresques murales. Une dizaine d’artistes peintres a participé, du 23 au 30 juillet dernier, à cette manifestation. L’ancienne médina est ainsi devenue un véritable musée de peinture à ciel ouvert prêt à accueillir ce 29ème moussem d’Asilah.
En plus des fresques murales, ce 29ème moussem connaîtra un riche programme artistique. Il comporte entre autres plusieurs expositions dont celle qui réunit les œuvres de trois artistes-peintres zaïlachis Zouheire El Kharraz, Narjis Jebari et Hassan Chergui. Ce moussem programme également une exposition individuelle de peinture de l’artiste peintre Khalid El Bekkay et une autre exposition individuelle de peniture et photos de Khalid El Achaari. Et comme c’est le cas chaque année, le programme comporte également des soirées musicales et artistiques avec la participation de chanteurs et de groupes musicaux nationaux et étrangers. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *