Enquête : Fitness : le business du bien-être rapporte gros

Enquête : Fitness : le business du bien-être rapporte gros

A Casablanca, c’est un  fameux club de fitness situé en plein Anfa qui a été la première franchise sur le marché marocain; une formule qui trouve ses racines aux États-unis. Les initiateurs de ce projet veulent mettre sur le marché un service de qualité combinant bien-être et «grand luxe».
Yasmina, monitrice auprès d’une grande enseigne de la place , renchérit : «Nous avons un club novateur en la matière, le contexte est retravaillé à la hausse surtout côté équipements et services connexes». À l’entrée du club, deux gardes de sécurité vous ouvrent la porte pour vous souhaiter la bienvenue. Des hôtesses vous accueillent avec un grand sourire, en posant la question classique: «Comment puis-je vous aider ?» ; et c’est parti pour l’aventure  fitness.
Les inscriptions se font après une longue discussion avec l’une des monitrices qui vous pose des questions en rapport avec la condition physique, les besoins du client, les attentes et les buts qui motivent son abonnement.
Par la suite, l’intéressé aura droit à une visite guidée sur les lieux pour des explications sur les avantages offerts par le club et ses coûts. En moyenne, les prix varient entre 8500 et 18 000 DH par abonnement annuel. Toutefois, «les prix dépendent des besoins de nos clients, il peut y avoir des extras pour l’ajout de certains services dans l’abonnement», précise la responsable.
Ainsi,  le taux d’inscription au club fitness s’élève à 1630 DH par mois, incluant piscine, sauna, cours dirigé comme le tai-chi et le yoga, un entraîneur privé et bien sûr l’accès à tous les clubs installés au niveau national et à l’étranger.  Cette formule semble attirer de plus en plus de personnes qui recherchent un cadre «détendu» et des installations de grand luxe. «Nos moniteurs et monitrices sont hautement qualifiés, pour certaines activités, comme le Pilates, qui est la nouvelle tendance en ce moment, nous avons recours à des instructeurs qui nous viennent de l’étranger», a déclaré la responsable d’un club de fitness à Casablanca.
Cette tendance des clubs franchisés est donc en train de prendre du terrain, les personnes qui s’y intéressent sont à la recherche de bien-être physique mais également d’un cadre de rencontre et de dialogue. Interrogée sur ce point, Sabrina, inscrite il y a un an, dit avoir fait la connaissance de gens intéressants.  «Au début, je me suis inscrite pour perdre du poids, on m’a conseillé de faire du pilates et du step et j’ai fais la connaissance de personnes très sympathiques qui partagent le même centre d’intérêt». C’est le cas de plusieurs personnes qui veulent nouer des contacts dans un cadre agréable, question de «joindre l’utile à l’agréable». Au quartier Racine, c’est un autre club de fitness a le vent en poupe.  Ce genre fraîchement débarqué d’Europe semble avoir toutes les qualités pour attirer une clientèle féminine soucieuse de garder la forme dans de bonnes conditions. Le concept est simple : un circuit de 30 minutes incluant cardio, musculation et travail de relaxation à la fin. «On met l’accent surtout sur la respiration et les mouvements de souplesse pour habituer le corps à l’effort sans l’épuiser», explique la monitrice. C’est un club exclusivement consacré aux femmes. Les tarifs ne sont pas accessibles sur demande. Pour toute demande d’informations, un formulaire  est rempli dans lequel figurent des informations tels que les antécédents médicaux, les centres d’intérêt,  bref, le pourquoi et le comment de l’inscription. Par la suite, un rendez-vous est fixé pour tester votre condition physique avec un coach professionnel, chargé de vous faire le circuit qui se fait en groupe de 8 personnes. Ce n’est qu’après avoir effectué ce rituel que vous aurez droit aux tarifs.
Ils se situent entre 4500 et 12000 DH par année. L’abonnement comprend le sauna et autres options détente comme le jaccusi et le massage. Viennent ensuite les salles de sport, formules locales comme celles qui se trouvent sur le boulevard Ghandi et … sur la corniche d’Aïn Diab. Tous des versions locales des grandes franchises, les concepts sont repris avec un peu plus d’accessibilité pour les portefeuilles moins nantis.
 Aussi, un abonnement à un club de fitness de la corniche reviendrai à un total de 12 000 DH annuellement. 7500 DH le semestre et 5000 DH pour une inscription qui ne durerait que trois mois.
Les extras pour le cardio sont de 300 DH par mois, sans compter les plus : massage, sauna et autres qui sont chargés à 50 DH chacun. La tendance est donc fortement en faveur des franchises qui sont très à la mode en ce moment. Les personnes soucieuses de garder la forme en pratiquant une activité physique régulièrement préfèrent opter pour un club de renommée leur garantissant un entraînement de qualité. Pour Wafa, inscrite dans une salle de gym «le sport c’est très important pour moi mais je recherche surtout une qualité-prix qui corresponde à mes moyens de bord», dit-elle. Une clientèle que certains clubs s ‘efforcent d’attirer en affichant une qualité et des prix raisonnables. Dans ce sens, ce club de gym fixe ses tarifs à 300 DH par mois, plus les frais d’assurance annuels qui sont de 500 DH.
Un accès journalier est possible pour un total de 100 DH la séance.
Des prix révisés à la baisse pour des clients qui recherchent des services de qualité supérieurs sans sombrer dans le grand luxe. Salwa, gérante d’une petite salle au quartier 2 mars, est sur un nuage. «Nous avons beaucoup de clients qui viennent s’inscrire pour l’équipement ultra moderne dans notre salle et nos entraîneurs diplômés», certifie-t-elle. Elle ajoute :  «Nos prix ne sont pas pour autant exorbitants, nous facturons à un total de 500 DH le mois et de 1300 DH le semestre, qui dure trois mois».
Un long chemin a été parcouru en comparaison avec les prix affichés par les grandes franchises. Le fitness est donc une tendance bel et bien présente dans notre société, les formules ne font que naître avec de nouveaux concepts. Soin du corps et esthétique riment avec fitness. À chacun de faire le choix adapté à sa bourse. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *