Khouloud prend goût à l’ambiance festive d’Asilah

Khouloud prend goût à l’ambiance festive d’Asilah

L’été est la saison préférée de Khouloud. Pour cette jeune actrice zaïlachie, c’est la période des festivités, des convivialités, et de la belle ambiance. Elle passe ainsi cette période, entre sa famille et ses amis. «L’été me permet de vivre une ambiance festive propre à ma ville natale. Et comme chaque année et depuis mon enfance, je viens à Asilah pour retrouver les miens et vivre ensemble les fêtes d’été», avoue-t-elle. D’ailleurs, sa maison familiale à Asilah ne désemplit pas : proches et amis viennent à la même période de l’année. Khouloud s’estime aussi heureuse de participer au festival culturel et international de sa ville. Cet événement lui permet de retrouver ses amis artistes.
Comme la plupart des natifs de la ville balnéaire d’Asilah, l’enfance de la jeune actrice a été marquée par la mer. Surtout que Khouloud est née et a passé son enfance dans une maison au bord de la mer. «J’aime l’été avec ses couleurs, son soleil et sa chaleur. Nous vivons de bons moments sur la plage en savourant des repas légers à base de fruits. C’est la période des vacances par excellence où les gens aiment se reposer, bronzer et se ressourcer», confie-t-elle. Khouloud avait l’habitude de passer presque toutes ses vacances d’été sur la plage. «Mes amis et moi passions presque la totalité de nos vacances au bord de la mer. Et c’était ma mère qui mettait fin à mes vacances en coupant mon maillot en petits morceaux avec sa paire de ciseaux de couture», se souvient- elle. La jeune actrice préfère maintenant prendre ses vacances à la fin de l’été. «J’estime que c’est le moment idéal pour bien me reposer loin du bruit et la bousculade des stations balnéaires. J’en profite pour passer une de dizaine de jours sur l’île d’Ibiza en Espagne».
Par ailleurs, l’été n’est pas de tout repos pour Khouloud. Elle le passe entre le tournage de ses films et les festivals. Elle vient de jouer dans un film pour la deuxième chaîne 2M «Noyuara» de son réalisateur Jamal Souissi. Elle partage la vedette avec les deux jeunes acteurs marocains Mohammed Jaâdi et Amal Ayouch. Le début de cette année estivale a été aussi marqué par sa participation à la deuxième partie du long-métrage «El Ayel», réalisé par le jeune cinéaste Moumin Smihi.
Khouloud a généralement un agenda chargé pendant toute la saison. Elle entame ses activités bien avant cette période estivale puisqu’elle assure la direction artistique du Festival international de luth de Tétouan. Elle a également été parmi les organisateurs du festival de la musique andalouse de Chefchaouen. Actuellement, c’est au 19ème Festival international culturel d’Asilah qu’elle a été présente en tant que membre de la Fondation Forum d’Asilah, organisatrice de cette manifestation culturelle et artistique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *