Ramadan des célébrités : Amal Ayouch : «Le Ramadan est synonyme de convivialité»

Ramadan des célébrités : Amal Ayouch : «Le Ramadan est synonyme de convivialité»

Contrairement à bon nombre d’artistes qui profitent du mois de Ramadan pour se reposer, Amal Ayouch travaille actuellement sur une pièce de théâtre. La talentueuse comédienne avoue être une femme active. Elle ne supporte pas de rester sans rien faire. «Même quand je ne travaille pas, j’essaie de garder le rythme», avoue-t-elle à ALM. Pour Mme. Ayouch, le Ramadan est synonyme de convivialité «J’apprécie en partie le mois du Ramadan pour son côté convivial. Les gens font davantage d’efforts pour se parler. On sent une certaine tolérance qui s’installe. Par contre, ce qui est à mon avis regrettable, c’est l’attitude des gens qui ont tendance à être trop axés sur les habitudes alimentaires. Il suffit de sortir dans les rues pour s’en apercevoir.»  affirme-t-elle.
L’actrice Amal Ayouch est de nature peu gourmande. «Je suis quelqu’un qui ne mange pas beaucoup durant le f’tour. En règle générale, je ne prends que quelques dattes, des figues, une soupe de légumes et des laitages. Je ne suis pas trop harira contrairement à la majorité des Marocains qui raffolent de ce plat. D’autant plus que je ne tolère pas les mélanges alimentaires».
Par ailleurs, Mme Ayouch ne nous cache pas son penchant pour le sport «Lorsque j’ai le temps , j’en profite pour faire un peu de sport en salle ou de la marche sur la corniche». 
C’est en compagnie de sa famille ou entre amis qu’Amal Ayouch aime passer le mois du Ramadan. Elle avoue ne pas avoir de préférences pour ce qui est des programmes télévisés qui bombardent nos écrans.  «C’est une période de l’année où il y a énormément de sitcoms, de feuilletons, d’émissions , de films. De manière générale, j’ai tendance à zapper entre la première chaîne et 2M. Je suis toujours curieuse de voir les nouveautés et d’apprécier le travail de mes confrères artistes».
Pour ce qui est de ses projets professionnels, depuis la mi-août , Amal Ayouch travaille sur une pièce de théâtre au profit de la Fondation des arts vivants, en compagnie de l’artiste Faouzi Bensaïdi.
En outre, elle ne nous cache pas son amour pour la poésie. «La poésie est toujours pleine de sens. Je travaille actuellement sur des recueils de poèmes de Jalal Eddin Erroumi qui seront présentés du 19 au 22 septembre aux Instituts français du Nord», confie- t-elle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *