Ramadan : l’art et la manière

Ramadan : l’art et la manière

Une atmosphère de sérénité propre à une journée ramadanesque règne dans la résidence de l’ambassadeur d’Egypte à Rabat. Avec convivialité, Mme Inas El-Nakib Abdel-Mottaleb accueille ALM et lui souhaite «Ramadan Karim !». Cela fait tout juste un mois que Mme l’ambassadrice d’Egypte est arrivée à Rabat et c’est la première fois qu’elle passe le Ramadan au Maroc.
«J’étais particulièrement heureuse lorsqu’on nous a annoncé cette nouvelle. Venir à l’ambassade d’Egypte au Maroc était un vœu qui a finalement été exaucé !», dit-elle avec joie. Elégante et raffinée, cette jeune mère de deux filles n’oublie pas de demander à ses convives s’ils veulent écouter de la musique. C’est ainsi que la voix du Rossignol brun, Abdelhalim Hafez ajoute une touche artistiquement égyptienne à cette grande maison située dans la périphérie de la capitale. Sur le même ton chaleureux, elle ajoute : «en fait, je connais un peu les traditions marocaines et ce grâce à des amis marocains rencontrés en Algérie où l’on a effectué une carrière diplomatique de quatre années. Et depuis, j’ai appris à accommoder certains plats marocains que je continue toujours à apprécier !». Depuis, Mme Inas El-Nakib Abdel-Mottaleb prépare, au moins une fois par semaine, le couscous à la marocaine : «en Egypte, j’ai un couscoussier ! En fait, nous savions faire le couscous avec uniquement un peu de beurre et de sucre, mais pas avec des légumes et de la viande. Depuis que j’ai dégusté le couscous à la marocaine, je n’ai pas cessé de le faire chez moi».  De sa carrière diplomatique menée à côté de son époux, Mme Inas El-Nakib Abdel-Mottaleb en garde de beaux souvenirs. C’est une occasion de faire connaissance avec d’autres cultures et aussi de faire connaître davantage l’Egypte dans les quatre coins du monde. «L’Egypte n’est pas uniquement le pays des Pharaons, des artistes et du Nil ! Loin s’en faut ! Notre pays  est en train de vivre une période de développement sur tous les plans et je veux bien axer mes activités au Maroc sur ce point-là», lance avec fermeté cette parfaite polyglotte. Mme l’ambassadrice parle six langues : arabe, anglais, français, allemand, portugais et italien.  Un atout qu’elle a bien su développer en menant une carrière diplomatique très riche. Ramadan en Egypte est bel et bien le mois de la spiritualité où les fidèles tentent d’être davantage plus proches de Dieu. «El-Azhar Charif organise durant ce mois de multiples activités à caractère religieux. Il y a également les centres culturels qui proposent divers programmes. Mais, ce qui me touche le plus en Egypte c’est l’organisation, dans différents quartiers et en plein air, de «Mawaid Arrahmane».
Cette opération consiste en la préparation de centaines et de centaines de ftour pour les démunis ainsi que pour tous ceux qui ne peuvent être chez eux à l’heure de la rupture du jeûne», précise-t-elle. Partager est d’ailleurs l’un des enseignements du mois de Ramadan. Cet élan de solidarité est remarqué aussi bien en Egypte que dans les autres pays islamiques.  Par ailleurs, le ftour de cette famille est composé essentiellement de recettes marocaines. La célèbre Harira, entre autres, trône chaque jour sur la table. Toutefois, chez Mme Inas El-Nakib Abdel-Mottaleb, on tient également à présenter les délices typiquement ramadanesques de l’Egypte : “«El-Khochaf» est une spécialité dont nous raffolons durant ce mois sacré ainsi que «Kamr Eddine».
 Ce sont-là deux recettes que toutes les familles consomment au Ramadan“. Et d’ajouter : “«El-Khochaf» est une salade de fruits secs (pruneaux, raisins, dattes..) avec un peu de sucre, de jus d’orange et de l’eau de fleur que l’on sert à l’heure de la rupture du jeûne. «Kamr Eddine» par contre est un jus préparé à base d’abricots secs que l’on peut faire aussi bien chez soi ou acheter dans le commerce. Certains ajoutent un peu d’amidon à ce jus et dans ce cas la recette est appelée «Mihalabia»“.  Chez Mme Inas El-Nakib Abdel-Mottaleb l’hospitalité égyptienne est garantie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *