Souad Khouyi : «Mon mari a demandé ma main au Ramadan»

Souad Khouyi : «Mon mari a demandé ma main au Ramadan»

ALM : Quel est le plus beau souvenir qui vous a marquée au Ramadan ?
Souad Khouyi : Le plus beau souvenir qui restera ancré dans ma mémoire à tout jamais remonte à seize ans. C’était au Ramadan de l’année 1414 que mon mari a demandé ma main. Et nous avons conclu l’acte de mariage au même mois de cette année correspondant au 25 novembre 1993. Alors, à chaque fois que le Ramadan est là, je me souviens de tous ces moments de joie. En réalité, ce mois sacré était un porte-bonheur pour moi.   

Que représente le Ramadan pour vous ?
Le Ramadan est une période de repos pour l’âme. C’est aussi une occasion pour se rapprocher de Dieu en accomplissant sa prière. Mais la prière ne doit pas se limiter au Ramadan uniquement. C’est un devoir que l’on doit accomplir toute l’année. Alors, merci à Dieu pour ce mois sacré car il nous permet de nous connaître nous-mêmes et approcher nos relations avec autrui, voire de purifier notre âme. Par ailleurs, j’aime passer ce mois avec ma famille. Car c’est ce qu’il y a de plus important dans la vie.
 
Préférez-vous exercer une activité particulière pendant ce mois de jeûne ?
Moi, je passe la majorité de mon temps dans la cuisine pendant les journées ramadanesques. D’ailleurs, je commence à préparer les plats à partir de 14 heures.
A vrai dire, j’essaie de combler mon absence pendant le Ramdan. Alors, ma cuisine devient une sorte de laboratoire d’essais pour préparer des plats. Quant au soir, on a le temps de regarder la télé et faire sa prière.

Alors, qu’est-ce que vous préférez préparer durant ce mois de jeûne ?
Personnellement, je n’aime pas les plats riches en gras. C’est pour cela que j’essaie de préparer des plats salés. Et pour le dîner, je prépare des salades et des grillades. Mais, parfois, je cuisine un tagine à condition qu’il soit léger. D’ailleurs, j’aime le tagine aux petits pois.

Et comment gérez-vous votre temps pour travailler pendant le Ramadan ?
C’est dur de travailler durant le  Ramadan. Comme je vous ai dit, j’aime consacrer mon temps à ma famille. Mais cette année, je suis obligée de travailler  au Ramadan. En effet, je participe à la sitcom «El am touil» avec Mohamed Aljem. A vrai dire, on a essayé de créer une très bonne ambiance pendant le tournage. Et c’est M. Aljem qui contribue à créer cette ambiance. Au fait, on rompt le jeûne au studio car on travaille même après la rupture du jeûne. Chacun amène de quoi manger. Même l’équipe de la production s’occupe très bien de nous. C’est une équipe formidable. Tous les membres sont très sympathiques. Vraiment, on est devenus des membres d’une seule famille.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *