Style d’été : «Ma collection se caractérise par des coupes princesse et un design moderne»

Style d’été : «Ma collection se caractérise par des coupes princesse et un design moderne»

Connue dans le monde de la mode et la haute couture, la jeune styliste Fatima Zahra Boujiki s’est vite imprégnée de cet art dans toutes ses composantes. Cette créatrice ne cesse d’attirer les «fans fashion» marocains et étrangers. Elle promet une collection variée pour cette saison. Elle a travaillé sur 150 modèles entre caftan et djellabas. «Ma collection se caractérise par des coupes princesse et un design très moderne», a indiqué Fatima Zahra Boujiki. Comme tissus, elle a choisi des matières légères et très fines tels que la soie, la laine, la dentelle de calais, le crêpe de Chine, la mousseline de soie. S’agissant des couleurs, Fatima Zahra Boujiki a introduit des couleurs fraiches adaptées à cet été tels que l’orange, le vert pistache, le mauve, jaune, le bleu ciel, le gris, le rose fuchsia, crème. Elle a réalisé des djellabas de différents models, avec des tissus imprimés. Fatima Zahra a introduit plusieurs couleurs pour réaliser les djellabas, comme le jaune, le blanc, le rose, le vert pistache, le mauve clair, le rouge, le blanc et le noir , le marron avec le bleu clair. Très jeune, Fatima Zahra Boujiki a respiré l’air du traditionnel, née dans le Maroc profond avec ses valeurs et sa noblesse, entourée de passionnés. L’amour qu’elle porte à la matière lui a valu de s’affranchir de la simple besogne pour accéder au rang de la création. Originaire de la belle ville d’Agadir, Fatima Zahra Boujiki choisit comme destination Malaga pour une formation académique spécialisée d’une période de trois ans. Très ambitieuse et pleine de charmes envoûtants, elle a décroché le prix de la reine de la beauté de Malaga. Dès lors, son trajet vers le monde du défilé est tracé. Avec des pas sûrs et précis, Fatima Zahra Boujiki réussit son parcours en utilisant un style accrocheur s’inspirant de l’envoûtement de sa ville natale. Elle a réussi en effet à relever le défit de préparer 30 modèles en décembre 2007 et ceci dans un laps de temps de 20 mois à Dar Es-Salam de Rabat. Viendra par la suite un autre défit de 115 modèles à préparer en 3 mois pour un défilé à Abou Dhabi, ce qui lui a permis d’exceller dans le Monde arabe et les pays du Golfe.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *