Style d’été : «Pour cet été, les gens optent pour le vert, le doré et le blanc»

Style d’été : «Pour cet été, les gens optent pour le vert, le doré et le blanc»

Dragées et tyafer, bouquet de la mariée et déco pour la voiture en mille et une fleurs, … ceci concerne la Miss Mariée et toutes celles qui rêvent de porter une belle robe de mariée. Soumia Falah aide les jeunes mariées à mettre en valeur les traditions marocaines à travers les évènements majeurs de notre vie. Cet été 2010, la jeune décoratrice est prête à réussir cet évènement unique dans la vie à travers une collection magnifique. Préservant le patrimoine traditionnel, la jeune créatrice de 25 ans s’est focalisée sur le mariage or et argent ainsi que le vert notamment dans la décoration des «Tyafer» comme cadeaux pour la mariée, présentés dans de jolis emballages. «Les rituels d’un mariage marocain comprennent des traditions anciennes qui sont liées à la modernité. La plupart des gens préfèrent des couleurs qu’on les appelle «Makhzani Beldi» comme le vert, le doré et le blanc  pour la «Hdia» (présent) à la mariée, un certain nombre de dons, comme les tissus pour vêtements traditionnels, bijoux, du sucre, des dattes, du lait et du henné qui seront emballés et bien présentés», a déclaré Soumia Falah, décoratrice à Casablanca. Et de poursuivre que «il y a aussi des personnes qui préfèrent des couleurs selon les cadeaux ramenés par le mari, et notre rôle c’est de donner des idées de décoration et des orientations sur les «Tyafer» et la décoration de ces derniers». Cette jeune décoratrice assume un rôle important au cours de ce rituel indispensable pour la réussite d’une cérémonie de mariage de par sa connaissance et son expérience avec une touche sublime et séduisante. À part les cadeaux, il y a encore les dragées, les plateaux, des carafes, les dattes, le henné. «Je tiens à vous dire que j’essaye toujours d’innover et d’inventer d’autres présentations   de ces éléments importants dans «Hdia» avec des décorations exceptionnelles selon les cadeaux et les couleurs ainsi que des Tyafer pour que tout soit assorti comme une note dans une belle symphonie de musique», a conclu Mme Fallah.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *