Tanger, à la croisée des civilisations

Tanger, à la croisée des civilisations

Son cadre privilégié (océan, mer, montagnes, forêts et cultures), son climat tempéré, ses monuments et ses musées ont séduit bien des Européens. Et quels Européens! Eugène Delacroix, Henri Matisse, Jean Genet, Joseph Kessel, Samuel Beckett pour n’en citer que quelques-uns, ont vécu à Tanger. Ville d’Afrique la plus proche de l’Europe, elle a été longtemps convoitée pour sa position stratégique. Depuis sa fondation au IVe siècle avant J.C., Carthaginois, Romains, Phéniciens, Berbères, Vandales, Espagnols, Portugais, Français et Anglais se la sont âprement disputés. Une ville cosmopolite. Véritable carrefour stratégique, Tanger la gardienne du Détroit a subi la domination de nombreuses civilisations. Ces différentes influences ont façonné au fil du temps une ville riche par sa diversité culturelle. De nombreux monuments et musées témoignent encore du passé international de la ville. Les influences hispaniques et andalouses sont particulièrement présentes dans la médina. Dans la ville moderne, l’architecture contemporaine est empreinte du savoir-faire français. Evidemment, Tanger recèle de nombreux chefs-d’œuvre d’architecture musulmane comme la casbah ou encore le grand jardin du palais célèbre pour ses plantes exotiques et ses arbres fruitiers. Visite de la ville : Comme la plupart des villes marocaines, Tanger est divisée en deux : la vieille médina et la ville nouvelle, construite par les Français au début du XXe siècle à l’image de la place de France. A l’entrée de la médina se trouve le Grand Socco (le grand souk), cher à Joseph Kessel qui lui a consacré un livre. De là, vous avez une vue sur le minaret en faïences polychromes de la Mosquée Sidi Bou Abid. Le tumulte incessant des marchands se mêle aux parfums d’épices pour une stimulation sensorielle des plus intéressantes. On comprend mieux pourquoi tant d’artistes ont succombé à ce charme. En déambulant dans les ruelles de la médina, vous trouverez la belle place du Petit Socco, lieu idéal pour savourer un bon thé à la menthe. Plus loin, une terrasse vous offrira une vue imprenable sur le détroit de Gibraltar où de multiples excursions s’offriront à vous, dont les fameuses grottes d’Hercule. A partir de la casbah, on pourra visiter le palais du sultan et ses jardins. Le site abrite désormais le musée des Arts marocains et le musée des Antiquités. Au nord-est de la casbah, dégustez un thé à la menthe en profitant de la superbe vue du café Hafa, un lieu mythique qui a vu passer des célébrités du monde entier. Enfin, les promeneurs préfèreront certainement les plages de Tanger à ses musées. Les baigneurs seront également comblés ! Il est possible de se baigner dans la Méditerranée et dans l’Atlantique dans la même journée. Même si Tanger est devenue une ville plus économique que touristique, elle compte de nombreux musées. Le musée des arts marocains est le plus intéressant de la ville avec de belles collections d’objets antiques et d’objets artisanaux venus du Maroc tout entier. Abrité dans l’ancien palais du sultan, le musée vaut vraiment le coup d’œil. Le musée Forbes appartenait au célèbre milliardaire Malcom Forbes qui fit de cet ancien palais du Mendoub une propriété majestueuse. A l’intérieur, il fit construire un musée de soldats de plombs (plus
100 000 pièces) mis en scène dans de célèbres batailles comme Waterloo, Dien Bien Phû, ou encore la Bataille des trois Rois.  Le musée des arts marocains est situé dans la casbah de Tanger, plus précisément dans les appartements princiers du Dar el Makhzen, le palais du Sultan.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *