Une nouvelle méthode pour découvrir la littérature française

Redonner le goût de la lecture aux élèves et les aider à bien appréhender le sens profond de la littérature française, tel est l’objectif quasiment atteint d’une expérience dans le lycée My Ismaïl à Sebt Gzoula qui a débuté le 5 mai dernier.
L’auteur de cette initiative est un professeur de français, Abdellah Moussaoui, qui, pour faciliter la compréhension des oeuvres littéraires et théâtrales par ses étudiants, a procédé à des enregistrements sonores de certains textes comme « Les fourberies de Scapin » de Molière et « La parure » de Guy de Maupassant.
Enregistrées et distribuées sur cassette aux élèves, ces oeuvres sont devenues après coup plus attractives et plus accessibles. Grâce à cette méthode, les apprenants ont eu tout le loisir et surtout beaucoup de plaisir à appréhender les manières des discours que les personnages doivent prononcer une fois sur scène et surtout ils ont acquis et réappris le sens et le goût pour la lecture.
Visiblement satisfaits et convaincus de la pertinence pédagogique de cette méthode, les lycéens confient avec exaltation que cette technique leur a permis d’appréhender la manière correcte de lire, de repérer l’intervention de tel ou tel personnage du récit et d’imaginer le cadre des faits racontés.
Les résultats sont tout à fait probants : le professeur a remarqué une nette amélioration du niveau des apprenants qui, petit à petit, ont pû corriger les erreurs de prononciation et de langue, des erreurs accumulées depuis l’enseignement fondamental.
Il est à espérer maintenant que les professeurs des autres collèges et lycées fassent autant pour leurs élèves car les méthodes d’enseignement classique de la langue française semblent susciter très peu d’enthousiasme de la part des apprenants. D’où l’intérêt de cette méthode complémentaire qui enclenche des attitudes réactives chez les apprenants.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *