Younès Mégri : «Ma barbichette fait partie de moi»

Younès Mégri : «Ma barbichette fait partie de moi»


ALM : Vous êtes connu pour le Don Juan du cinéma marocain. Croyez-vous vraiment être un prince charmant ?
Younès Mégri : Vous savez dans ce monde nous avons tous nos rêves et nos fantasmes. Si je suis le prince charmant pour certains, il y a forcément une princesse qui hante mes rêves et qui m’envoûte. Tout est relatif.

On vous voit toujours avec des cheveux blancs, pourquoi vous ne vous êtes jamais coloré les cheveux ?
Je ne vis pas dans le passé, je vis tout simplement mon temps. L’âge n’a aucune emprise sur moi, car je conçois que chaque âge a son charme. Alors teindre mes cheveux n’effacera ni le poids des années ni l’usure du temps.

Croyez-vous que la barbichette fait votre charme ?
Il y a ceux qui voient dans la barbichette une marque de distinction, ou bien ceux pour qui elle fait mon charme, il y a aussi ceux qui n’aiment pas. Moi je fais partie de ceux qui n’y font plus attention car elle fait partie de moi.

Quel est votre rapport avec la nature ?
La nature est une de mes raisons d’être. Je suis né dans un jardin de roses. J’ai grandi entre les plantes où chaque matin je m’extasiais devant l’éclosion d’une fleur ou d’un bourgeon. Jeune, j’ai appris à respecter la terre et tout ce qui venait d’elle. Malheureusement l’homme n’est pas conscient de tout ce que Dieu nous a offert pour y vivre paisiblement.

Est-ce que vous perdez du poids pendant le Ramadan ?
Mon alimentation ne change pas pendant le mois de Ramadan, j’ai toujours mangé une fois par jour. Donc…

Est-ce que vous êtes tellement attaché à votre guitare ? Et est-ce qu’il vous arrive d’avoir envie de la casser quand vous êtes énervé ?
Ma guitare a toujours été un prolongement de moi-même. Elle me permet de m’exprimer quand les mots me manquent. Alors vais-je couper ma langue parce que je suis énervé?

Quel est votre secret pour rester aussi jeune et moderne?
En tout cas, à ma naissance, je ne suis pas tombé dans une potion magique. J’ai peut-être la chance de faire un métier qui me permet d’être déconnecté. D’autant plus que la notion du temps n’est pas réellement présente chez moi pour la simple raison que je ne cours pas après celui-ci car je suis le temps. Quant à cette jeunesse et cette modernité dont vous parlez, je crois que c’est tout simplement un choix de vie. Je suis à l’écoute de tout ce qui pourrait enrichir ma vie. Comme je suis très actif et je me dépense beaucoup.

Quel est votre meilleur animal de compagnie?
J’ai d’abord une préférence particulière pour les chiens qui ne sont pas simplement des animaux de compagnie, mais de vrais compagnons fidèles et affectueux qui vous suivent jusqu’à la fin de leur vie. Puis le cheval est, pour moi, le seigneur des animaux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *