Gestion des déchets industriels: Suez et Renault réitèrent leur engagement

Gestion des déchets industriels: Suez et Renault réitèrent leur engagement

La gestion des déchets a toujours été un tracas qui ronge les industriels. Conjointement, Suez et le Groupe Renault ont renforcé leur partenariat industriel en renouvelant le contrat de gestion globale des déchets issus des deux usines de production du constructeur français au Maroc, situées à Tanger et Somaca (Casablanca).

Ce contrat, d’une durée de 3 ans, a pour objectif d’accompagner le Groupe Renault dans sa performance sur le territoire marocain.
Le nouveau contrat stipule que Suez assurera les opérations de collecte, de tri des déchets (palettes, cartons, métaux, huiles de process, emballages et plastiques de production), leur conditionnement, ainsi que leur acheminement vers les filières de valorisation de matière ou de traitement.
Ses prestations ne s’arrêteront pas en si bon chemin. Elles iront au-delà de la collecte des déchets à partir des chaînes de production pour offrir au Groupe Renault un accompagnement en ingénierie, en conseil et des propositions axées sur le progrès, ainsi que le suivi administratif permettant la traçabilité complète des déchets.
En chiffres, la production du Groupe Renault au Maroc a atteint plus de 288.000 unités, en 2015, soit +26% par rapport à l’année précédente, et devrait progresser à 340.000 véhicules par an. Avec ce contrat, Suez se positionne au Maroc comme un acteur de référence pour la gestion des déchets industriels, ayant pour ambition d’atteindre l’objectif «Zéro déchet» au sein des usines du Groupe Renault.

Pour répondre aux exigences économiques et environnementales, développer la production de matières recyclées et favoriser le réemploi dans le secteur automobile, Suez et le constructeur automobile capitalisent sur leur relation qui date de plus de 20 ans. «Le Groupe Renault se réjouit de la poursuite de son partenariat avec Suez. Nous possédons à Tanger, au Maroc, la première usine au monde à zéro émission de CO2 et zéro rejet d’eaux industrielles. Notre partenariat avec Suez nous permet de consolider notre démarche environnementale. Par ailleurs, l’engagement de l’Alliance Renault-Nissan dans la lutte contre le réchauffement climatique est également symbolisée par son leadership dans le véhicule électrique», déclare Marc Nassif, directeur général du Groupe Renault au Maroc.

Présent sur toute la chaîne de valorisation des déchets, Suez collecte, stocke et transporte, transforme en assurant leur traçabilité, les déchets dangereux, industriels et banals. Suez accompagne Renault partout dans le monde pour une valorisation maximale des déchets métalliques. En France tout comme au Maroc, le Groupe est également un partenaire majeur de Renault pour atteindre une réduction de 20% des déchets dangereux et des déchets non triés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *