Les conducteurs marocains préfèrent l’efficacité énergétique

Les conducteurs marocains préfèrent l’efficacité énergétique

Plus de trois conducteurs marocains sur cinq ont affirmé que, lors de l’achat d’une nouvelle voiture, c’est le critère de l’efficacité énergétique qui l’emporte sur celui de la puissance.
Il s’agit là de l’une des nombreuses conclusions d’une enquête menée récemment par Ford auprès de 727 conducteurs marocains. Ainsi, et selon le sondage diligenté depuis la page Facebook de la marque, 35% des Marocains interrogés ont mentionné le critère de l’économie de carburant comme étant prioritaire. Parmi les raisons évoquées, on retrouve l’inquiétude liée à l’augmentation des prix du carburant (34%), mais aussi la question de la préservation de l’environnement (29%).

Certains des conducteurs questionnés ont avoué recourir à certaines «tactiques» pour réussir à faire le maximum d’économie à la pompe: à titre d’exemple, ils préfèrent attendre que le prix de l’essence soit au plus bas avant de faire le plein (29%), ou encore ils ne se rendent que dans les stations-service où ils parviennent à obtenir des promotions ou des ristournes (8,3%).

Beaucoup de conducteurs questionnés ont affirmé qu’ils étaient prêts à modifier leurs habitudes de conduite. Ainsi, près de 20% d’entre eux ont annoncé qu’ils étaient prêts à moins utiliser leurs voitures, tandis que 11% ont certifié qu’ils étaient désormais convaincus de la nécessité d’investir dans une voiture plus économe en carburant. Quelques-uns ont annoncé qu’ils commenceraient à utiliser plus souvent les transports en commun, à l’heure où à peine 6% d’entre eux ont révélé leur intention de se procurer une voiture plus petite.

A travers l’enquête menée, les automobilistes marocains ont été questionnés sur ce qu’ils feraient avec l’argent économisé sur leur carburant. Un tiers des répondants (33,3%) ont déclaré que, s’ils réussissaient à réduire leurs dépenses en carburant à hauteur de 20% par mois, alors ils dépenseraient l’argent qu’ils ont économisé pour leur famille; 29% d’entre eux ont déclaré qu’ils épargneraient cet argent, à l’heure où tous les autres ont affirmé qu’ils se paieraient des vacances ou rembourseraient leurs dettes.

Cependant, beaucoup de conducteurs marocains continuent à apprécier les performances mécaniques d’un véhicule: c’est pourquoi 37,4% d’entre eux privilégient la puissance à l’efficacité, à l’heure où près de 70% de ces mêmes acheteurs sont surtout animés par la satisfaction de pouvoir posséder une voiture plus puissante, car jugée plus sûre (40%) et plus agréable à conduire (34%).

«Ces différentes informations nous démontrent à quel point les consommateurs marocains sont devenus très pointus dans leurs choix et critères. Ils aspirent à ce que leur véhicule soit capable de leur fournir d’excellentes économies en carburant, sans toutefois faire de compromis sur les performances, qu’il s’agisse de conduire sur autoroute ou en plein milieu de la circulation urbaine», souligne Achraf El Boustani, directeur général de Ford Afrique du Nord.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *