Maîtrisez le «charabia» des termes mécaniques

Maîtrisez le «charabia» des termes mécaniques

Les freins : 

• Frein à tambour

 Vous ne pouvez pas vous tromper. Il se trouve très souvent à l’arrière des véhicules et il est reconnaissable par sa cloche. Le frein à tambour est plus ancien et moins efficace que le frein à disque. A l’intérieur de la cloche, des mâchoires munies de plaquettes viennent frotter contre la cloche lorsque la pédale de frein est actionnée.

• Frein à disque

Le frein à disque est devenu la grande tendance et se généralise. Lors du freinage, les plaquettes viennent serrer le disque fixé sur le moyeu. Il existe plusieurs types de disque : plein, ventilé, perforé, pétale…

• Plaquette de frein

Elle ressemble à un patin de frein à vélo. Mais la ressemblance s’arrête là ! Dès que l’on appuie sur la pédale de frein, la plaquette se serre autour du disque afin de ralentir ou stopper le véhicule. Constituée d’un matériau plus tendre, la plaquette s’use plus rapidement qu’un disque de frein et coûte moins cher.

 

Les pneus :

Ces «ballons» noirs circulaires sont le seul point de contact entre le véhicule et la route. Constitués de caoutchouc, d’adjuvants chimiques et de câbles textiles et métalliques, on y trouve une bande roulement. C’est la partie du pneu qui se trouve en contact avec le sol et le flanc qui est la zone latérale.

• Dimensions d’un pneu

Ne cherchez plus. Les références d’un pneu sont toujours indiquées sur son flanc. Elles se présentent sous la forme «185/56R15». 185 est la largeur (en millimètres) de la bande de roulement. 56 est la hauteur du flanc en proportion de la largeur de la bande de roulement. «R» pour «Radial» désigne le type du pneu. 15 est le diamètre de la jante, en pouces et pas en centimètres. 

• Géométrie, équilibrage, parallélisme

C’est un peu le panier où l’on met les mêmes œufs. Pour de nombreuses personnes, «géométrie» rime à tort avec «parallélisme» des roues. Ces deux termes sont à distinguer.

La géométrie permet de régler les axes des roues de façon à ce que le confort, la tenue de route et l’usure des pneumatiques soient optimaux.

Selon les véhicules, la géométrie peut être modifiée sur les deux roues avant ou sur les quatre roues (l’essieu arrière n’est pas forcément réglable).

Les trois réglages possibles lors d’une géométrie d’un véhicule sont : le parallélisme, la chasse, le carrossage.

Le parallélisme vise le réglage des roues de façon à ce qu’elles soient parfaitement parallèles. L’équilibrage, quant à lui, se fait roue par roue et vise à lester avec un poids le point de torsion de la jante afin de l’équilibrer pour qu’elle tourne parfaitement rond. 

 

Les bougies :

La bougie fait partie du système d’allumage d’un moteur à explosion. Son rôle est de permettre l’inflammation du mélange gazeux constitué d’air et de carburant. On distingue deux types de bougies :

• La bougie d’allumage sur le moteur essence

Sa fonction est de créer une étincelle enflammant le mélange air-essence.

• La bougie de préchauffage sur le moteur diesel

Sa fonction est de préchauffer la chambre de combustion qui contient le mélange air-gasoil. Le gasoil n’ayant pas besoin d’étincelle pour s’enflammer.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *