Nouveau Nissan Navara: Le travail c’est bien, les loisirs c’est mieux !

Fini le temps où les pick-up possédaient une simple cabine et une longue benne, avaient des intérieurs rustiques et se cantonnaient au simple travail.

De nos jours, les pick-up n’ont toujours pas renoncé à leur vocation de corvéables à merci. Ils sont toujours aussi hauts sur pattes, possèdent toujours un châssis blindé façon échelle, une boîte courte et une transmission 4×4.
N’empêche qu’ils deviennent plus beaux, mieux équipés, plus modernes, plus aboutis et plus «urbains». Le Nissan Navara en est la matérialisation parfaite ! Sa commercialisation au Maroc est imminente, puisque ce véhicule amorcera son arrivée dans nos contrées dès novembre prochain.

Champion de la benne la plus longue !

Le Nissan Navara dernière génération a rajouté à sa parure des éléments destinés à séduire : 3.0 V6 dCi 230 ch, lecteur DVD, audio Bose, toit ouvrant… Un changement radical si l’on compare avec l’ancienne génération de ce pick-up, qui faisait plutôt dans le rustique avec son habitacle minimaliste, des suspensions arrière à lames et des dossiers quasi verticaux au second rang. N’empêche que de son aîné, le nouveau Navara a conservé le gabarit de colosse : 5,33 m, 22 cm de garde au sol. Le Nissan Navara (5,33 m) n’est peut-être pas le plus grand des pick-up, mais il dispose de la benne la plus longue : 1,58 m pour une tonne de charge utile !

Pléthore d’équipements…

Du côté de la cosmétique d’ensemble, la face avant a été fluidifiée par des feux remontant sur les ailes. A l’intérieur, la planche de bord a été extrêmement modernisée et se pare désormais d’un équipement high-tech dernier cri. Le Navara double cabine permet une certaine modularité : il est possible de relever l’assise de la banquette contre le dossier afin d’offrir un vaste emplacement intérieur pour les bagages. Les sièges, empruntés au Qasqhai, sont enveloppants et moelleux. Claire et bien dessinée, avec une console centrale entourée de chrome, la planche de bord n’a rien à envier à celle d’une berline. Le blocage de différentiel a également migré sur la liste des options, tandis que la suspension arrière se pare de ressorts sur la déclinaison double cabine. Il s’est aussi déparé de sa boulimie pour le gazole, en remplaçant son ancien 2.5 dCi 144 et 190 CV par un 2.3 dCi 160 et 190 ch.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *