Recherche et développement: Ford implante son premier centre européen dédié à la mobilité urbaine

Recherche et développement: Ford implante son premier centre européen dédié à la mobilité urbaine

Ford accélère dans la recherche et le développement de solutions intelligentes de mobilité urbaine et annonce l’ouverture en 2017, à Londres, de nouveaux locaux dédiés.
Ce centre de recherche permettra aux spécialistes Ford d’être au contact des entreprises pionnières du numérique et renforcer les partenariats existants. Il rejoint ainsi les centres Ford Smart Mobility de Dearborn (Michigan) et de Palo Alto (Californie), et complète le réseau mondial de Recherche et Développement de Ford.

L’objectif est de développer, à court terme, des solutions de Smart Mobility répondant aux attentes des citoyens des grandes villes européennes.
«Baser notre équipe, qui grandit à vue d’œil, ici au cœur de Londres, est un choix stratégique pour accélérer notre apprentissage du secteur et le développement de nouvelles technologies. Notre objectif ? Relever les défis des transports urbains du futur», a déclaré Steven Armstrong, président de Ford Europe, Moyen Orient et Afrique.

Ces nouveaux locaux, situés sur le campus Hear East, au sein du Parc Olympique Queen Elizabeth dans l’Est de Londres, vont accueillir 40 spécialistes Smart Mobility d’ici fin 2017. Il s’agit pour Ford de développer notamment les services d’auto-partage et de stationnement disponibles dans les villes européennes.

À Londres, avec le programme pilote GoPark, Ford avait déjà expérimenté un système de stationnement prédictif, capable de diriger les conducteurs dans les rues où ils sont le plus susceptibles de trouver une place pour se garer. Également à Londres, GoDrive proposait des véhicules en auto-partage pour effectuer des allers simples avec une solution de parking garantie à l’arrivée et une tarification à la minute couvrant tous les frais (carburant, péages, taxes). Au sein du campus Here East, les équipes Ford vont également continuer le développement du projet de fourgons hybrides rechargeables : 20 Ford Transit spécialement équipés vont être mis à la disposition de divers corps de métiers de la ville de Londres pour mesurer différentes métriques de circulation, de mobilité et de connectivité en centre-ville.
Enfin, la piste privée du Parc Olympique pourra également servir de circuit d’expérimentation dans un futur proche. Des infrastructures uniques au rayonnement international

1 Comment

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *