Salon de l’automobile de Los Angeles : Des modèles inédits pour tous les goûts

Salon de l’automobile de Los Angeles :  Des modèles inédits pour tous les goûts

Une édition où les constructeurs misent sur la voiture électrique

Ouvert au public depuis vendredi 22 novembre jusqu’au 2 décembre prochain, le Salon de l’automobile de Los Angeles est l’un des derniers si ce n’est le dernier rendez-vous majeur automobile de l’année 2019. Pour cette édition, les constructeurs du monde entier misent sur la voiture électrique et présentent leurs nouveaux modèles. Le Salon promet donc de bonnes surprises en termes d’offres, les mordus des quatre roues ne seront pas déçus. A cette occasion plusieurs marques exposent des modèles en première mondiale, notamment Ford qui dévoile son premier SUV 100 % électrique avec une autonomie annoncée de 600 km : le Ford Mach-E.

Celui-ci est présenté comme un SUV de performance qui redéfinit la gamme du constructeur et cible une toute nouvelle génération d’acheteurs. C’est la première fois que le nom Mustang est utilisé sur un véhicule autre que l’emblématique Pony car à deux portes depuis ses débuts en 1964. Le Mach-E électrique de Ford se démarque en effet du format cabriolet ou coupé traditionnel de la ligne des Mustang et adopte une coupe plus proche d’un SUV.

Sa carrosserie fait davantage penser à une compacte surélevée d’une hauteur de 1,6 m avec un toit plongeant. Le véhicule mesure 4,71 m de long et 1,88 m de large pour un poids allant de 1,9 à 2,2 tonnes selon les versions. Le design, les performances et l’autonomie du Mustang Mach-E le positionnent comme un concurrent direct de la future Tesla Model Y.


Lors de ce Salon Toyota a dévoilé un véhicule qui sera sûrement populaire lors de sa sortie prévue à l’été de 2020. Après la version hybride, le VUS RAV4 aura désormais une version rechargeable. Le Toyota RAV4 pourra parcourir jusqu’à 63 kilomètres avec une charge, avant que le moteur à essence ne prenne le relais. De plus, selon le cycle WLTP, ses rejets en CO2 ne sont que de 30 g/km. C’est incontestablement l’un des meilleurs SUV hybrides rechargeables du moment.

Parmi les surprises du Salon de Los Angeles fut le lancement par le Groupe BMW de la Mini électrique, et qui est une version électrifiée de son coupé. La voiture est conforme à la mission définie par Sir Alec Issigonis, le créateur de la première Mini, qui souhaitait une voiture accessible, respectueuse de l’environnement, efficace et amusante à conduire. La Cooper SE rend la mobilité électrique encore plus Mini, en conservant les attributs authentiques de conception, de manipulation et de plaisir que l’on retrouve dans chaque modèle Mini.

Conçu pour la conduite en ville, la voiture a une puissance nominale de 181 et peut atteindre 0 à 100/h en 6,9 secondes. Son autonomie est comprise entre 234 km et 270 km, ce qui est inférieur à celui de certaines voitures électriques sur le marché, mais sert le client qui recherche un véhicule pour se rendre au travail.

D’autres véhicules très intéressants ont été dévoilés cette semaine, ainsi Audi a présenté une version sportback de la e-Tron. Esthétiquement réussie, elle risque fort de plaire aux inconditionnels de la marque. La Porsche Taycan 4S a également été dévoilée lors de ce Salon. Cette voiture est incontestablement une des stars de l’électrification des transports de l’année-modèle 2020.

Tandis que les camions électriques de marque Bollinger ont su attirer les regards des curieux lors de ce Salon, et qui propose de voir de plus près les camions électriques, le VUS B1 et le pick-up B2. Faits en grande partie d’aluminium, ces camions arborent une mine qui fait penser aux Hummer ou aux vieux Defender de Land Rover.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *