Škoda Kodiaq: L’ours s’attaque au segment du SUV

Škoda Kodiaq: L’ours s’attaque au segment du SUV

Avec des termes on ne peut plus clairs, Bernhard Maier, PDG de Škoda, vante les mérites du premier grand SUV, le Škoda Kodiaq.

«Avec notre premier grand SUV, nous partons à la conquête d’un segment inédit pour la marque, et de ce fait à de nouveaux types de clients», s’enorgueillit-il. Le benjamin de la gamme n’est pas prétentieux. Ses atouts sont parlants.

Un SUV pour le père, la mère et leurs cinq enfants

Un total de sept personnes trouvera aisément place à l’intérieur de l’ours tchèque. Le SUV ouvre grands ses bras pour toute la famille. Les places sont comptées et l’empattement n’a pas été sacrifié. Quant au coffre, il est le plus spacieux du segment. L’espace intérieur est typique de Škoda. Bien que le Kodiaq ne dépasse l’Octavia que de 38 mm en longueur, son intérieur est bien plus vaste que la moyenne des SUV. Obtenir une telle habitabilité à partir des dimensions extérieures constitue en soi une remarquable prouesse technique. De fait, l’intérieur affiche une longueur de 1.793 mm, une largeur aux coudes de 1.527 mm à l’avant et de 1.510 mm à l’arrière. Une garde au toit de 1.059 mm à l’avant et de 1.015 mm à l’arrière ainsi qu’un dégagement aux jambes de 104 mm à l’arrière. Avec un volume de 720 à 2065 l (sièges arrière rabattus), le Škoda Kodiaq étonne encore. S’il est équipé du siège passager avant rabattable (en option), le SUV peut transporter des objets mesurant jusqu’à 2,80 m de long. Le hayon à commande électrique peut – comme option supplémentaire- être ouvert et fermé d’un geste du pied ou par un bouton intérieur.

En configuration moteur TDI/boîte DSG/motricité 4×4, ce SUV peut tracter jusqu’à 2,5 t. Un crochet d’attelage escamotable électriquement est disponible à cet effet. Le Škoda Kodiaq rassemble tous les atouts de la marque : une fonctionnalité bien pensée combinée à une habitabilité supérieure.  «Doté d’un coffre plus généreux par rapport à ses concurrents et d’une troisième rangée de sièges en option, ce nouveau SUV devient le compagnon idéal des trajets quotidiens. Et en matière d’aide à la conduite, d’infotainment et de connectivité, il prouve largement les capacités d’innovation de Škoda En offrant des technologies dignes des catégories supérieures, il se place d’entrée de jeu en haut du segment», souligne le constructeur.

Aussi beau de l’extérieur que de l’intérieur

Aucun doute, le Škoda Kodiaq est un surdoué, aussi à l’aise pour les déplacements professionnels que pour les loisirs, les sorties familiales ou le tout-terrain. La marque transpose son nouveau langage esthétique au segment des SUV en optant pour un style qui reflète la polyvalence du modèle : une alliance audacieuse d’élégance, de sportivité et de robustesse qui lui confère une identité facilement reconnaissable. Toutes les lignes sont claires, nettes et précises, en particulier la ligne d’épaule caractéristique très appuyée. À l’avant, une double ligne horizontale symbolise la force et la protection. Imposante, la large calandre au relief marqué traduit bien la robustesse du modèle. Elle rejoint sans discontinuité les blocs optiques à la ligne fine et inclinée qui participent à l’originalité du modèle. Les deux optiques doubles dessinent un visage à quatre yeux et leur structure cristalline se retrouve dans d’autres éléments, les feux arrière notamment. De profil, l’empattement long et les porte-à-faux courts laissent augurer un vaste espace intérieur. Les passages de roue sont légèrement anguleux, un élément fondamental du langage stylistique des SUV de la marque. Les feux arrière embarquent la technologie LED comme standard ; ils adoptent également le C identitaire de Škoda. Un choix de 14 coloris de carrosserie est disponible – quatre couleurs standard et dix métallisées. L’esthétique des éléments varie en fonction du niveau de finition choisi, parmi les trois proposés sur le Škoda Kodiaq : Active, Ambition et Style.

Des équipements avant-gardistes

Les solutions Simply Clever disponibles pour le Kodiaq confirment que Škoda veut offrir ce qu’il y a de meilleur. Ces spécificités de la marque apportent un supplément de confort et une aide précieuse au quotidien, à l’instar de la protection de bord de porte, dernière astuce en date : grâce à des ressorts précontraints, elle se déploie automatiquement à l’ouverture de la porte pour éviter que son bord métallique ne touche pas le mur du garage ou la voiture voisine.

À la fermeture de la porte, la protection s’escamote d’elle-même. Fini donc les portes éraflées, les vôtres comme celles des véhicules proches.

En outre, Škoda propose pour la première fois en option un verrouillage centralisé de sécurité enfants, un système facilitant la conversation à bord (In-car communication) et des appuis-tête grand confort. Au total, ce sont ainsi plus de 30 solutions Simply Clever qu’offre le Kodiaq, dont sept sont inédites.

Motorisations

Le Škoda Kodiaq propose cinq moteurs : deux TDI et trois TSI, d’une cylindrée de 1,4 l à 2,0 l et d’une puissance allant de 125 ch à 190 ch. Ces groupes essence et diesel sont tous des turbos à injection directe, «conformes à la norme antipollution Euro 6». Tous bénéficient en outre du système Stop-Start, de la récupération d’énergie au freinage et d’un système de gestion thermique qui contribue à leur sobriété, malgré leur puissance élevée. Le diesel 2.0 TDI est disponible en deux versions : 150 ch et 340 Nm pour la première, 190 ch et 400 Nm pour la version haut de gamme. En moyenne, le TDI d’entrée de gamme consomme 5,0 l de gazole (131 g CO2/km) aux 100 km. Le plus puissant des deux diesels propulse le grand SUV de 0 à 100 km/h en 8,6 secondes et à 210 km/h en vitesse de pointe.

Côté essence, la gamme se compose de deux groupes 1.4 TSI et d’un 2.0 TSI. La version d’entrée de gamme du moteur quatre cylindres compact développe 125 ch et 200 Nm de couple. Sa consommation s’établit à 6,0 litres aux 100 km, chiffre correspondant à 140 g CO2/km. La version supérieure du 1,4 litre affiche, quant à elle, 150 ch et 250 Nm de couple ; son dispositif ACT (Active Cylinder Technology) coupe automatiquement les deuxième et troisième cylindres sous faible charge. Chef de file des moteurs à essence, le 2.0 TSI bénéficie d’un nouveau procédé de combustion qui diminue la consommation. Sa puissance est de 180 ch pour un couple de 320 Nm.

La carrosserie de l’«ours» terrifie

Par ses dimensions, le Škoda Kodiaq, qui porte le nom d’un ours, se positionne à l’extrémité haute du segment des compactes : 4,697 m de long, 1,882 m de large et 1,676 m de haut pour un empattement de 2,791 m. Le Kodiaq repose sur la plate-forme modulaire transversale MQB du Groupe Volkswagen, dont la structure allégée joue un rôle important. Un ensemble de tôles embouties à chaud forme une armature ultra résistante autour de l’habitacle.

Équipé du moteur TSI d’entrée de gamme et de roues avant motrices, le grand SUV ne pèse que 1.452 kg à vide, et 1.540 kg avec moteur 1.4 TSI et transmission intégrale. Le modèle se distingue également par sa rigidité en torsion, sa fabrication de haute précision, son confort routier et sa résistance à l’écrasement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *