Suzuki GSX-R 1000: La «Gex’» dans toute sa splendeur !

Suzuki GSX-R 1000: La «Gex’» dans toute  sa splendeur !

C’est en 2001, avec l’arrivée de la version 1.000 cm3, que la Gex’ se transformera irréversiblement en une Hypersport. S’adjugeant un solide palmarès en or massif, la Suzuki GSX-R 1.000 a réussi le tour de force de s’imposer 9 fois aux 24 heures du Mans !

Moins gourmande et plus vorace !

Côté look, elle reste très agréable à regarder. Le nouveau millésime se pare de coloris plus aguicheurs. Le destrier est toujours équipé de son 4 cylindres à 4 temps avec refroidissement liquide. Ce dernier développe la bagatelle de 188 chevaux en version libre pour un couple de 12,1 mkg à 7450 tr/min s’il vous plaît! Le tout pour un poids de 203 kilos ! Difficile de faire mieux ! Le taux de compression a pour sa part été revu et augmenté grâce à l’allégement des pistons et à un remaniement du boîtier ECU. Soupapes en titane de grand diamètre, pistons à jupes courtes, traitement antifriction des cylindres sont quelques-unes des solutions choisies par les ingénieurs de chez Suzuki. La consommation de la bête baisse de près de 7%. La Suz’ n’est guère larguée sur le chapitre des technologies. Elle se pare du S-DMS et de 3 modes de cartographies moteur.

Simple mais efficace !

Pour ce qui est de la partie cycle, Suzuki opte pour du simple mais efficace. La compacité du bloc moteur a permis de concevoir un cadre périmétrique en aluminium aux dimensions idoines pour le destrier. Equipé d’une fourche Showa BPF, réglable en précharge, compression et détente avec un monoamortisseur Showa Big Piston, entièrement réglable, le châssis gagne sensiblement en vivacité dans les enchaînements et en motricité en sortie de courbe. Sur le système de freinage nous sommes à l’avant avec un double disque de 310 mm, étriers radiaux Brembo et à l’arrière un simple disque de 220 mm, étrier 2 pistons.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *