Cinéma Rif en janvier: Que des exclusivités !

Cinéma Rif en janvier: Que des exclusivités !

Pour abonder constamment dans le sens de l’exclusivité au Maroc, le cinéma Rif choisit bien son programme. Pendant ce mois de janvier, cette salle obscure diffusera en direct, sur proposition de Pathé live, deux opéras du Metropolitan Opera de New York et un ballet dans lesquels chacun trouvera son compte d’une manière ou d’une autre.

En ce qui concerne les opéras, le cinéma Rif abritera, selon son site web, le 16 janvier en direct de New York, la diffusion de «Les pêcheurs de perles». Les événements de cette œuvre de Bizet, à la partition envoûtante et hypnotisante, se déroulent dans un village de Ceylan où le chef Zurga et son ami Nadir se jurent de ne pas séduire la prêtresse Leïla dont ils sont tous deux amoureux, au nom de leur amitié indéfectible. Quand Nadir brise cette promesse, Zurga condamne les deux amants à mourir. Dans l’ensemble, la réalisatrice Penny Woolcock y recrée un univers marin enchanteur et captivant, où la mer reflète le destin inexorable des trois amants et s’impose comme une force de la nature déchaînée par une passion destructrice.     

Outre «Les pêcheurs de perles», le cinéma Rif retransmettra, le 30 janvier, en direct de New York l’opéra «Turandot». Cette légende aux couleurs de la Chine impériale, dernière œuvre de Puccini, est un opéra incontournable avec ses chœurs et ses mélodies reconnaissables parmi toutes, dont notamment la fameuse aria Nessun Dorma. La trame de cet opéra est imaginée à Pékin où tous les prétendants de la princesse Turandot doivent résoudre trois énigmes pour recevoir sa main ou mourir. Calàf, fils d’un roi déchu ennemi de l’empereur, tombe sous le charme de la cruelle princesse et décide de relever le défi.

Quant au ballet «La Mégère apprivoisée», il sera diffusé le 24 janvier en direct de Moscou. Il est adapté par Jean-Christophe Maillot qui, selon le site du cinéma Rif, réussit un véritable tour de force en adaptant la comédie de Shakespeare sur mesure pour les danseurs du Bolchoï.

Ce ballet raconte l’histoire de la demande en mariage de la belle et sage Bianca qui est convoitée par de nombreux prétendants, dont Lucentio. Cependant, son père ne laissera personne l’épouser avant que sa sœur aînée, la tumultueuse mégère Catharina, ne soit, elle-même, mariée. Selon la même source, cette nouvelle production, créée uniquement pour le Bolchoï, ne peut être vue nulle part ailleurs !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *