6ème Festival international de cinéma et de mémoire commune: Quand Bollywood s’invite à Nador

6ème Festival international de cinéma et de mémoire commune: Quand Bollywood s’invite à Nador

La ville de Nador s’apprête à accueillir du 3 au 8 juillet la 6ème édition du Festival international de cinéma et mémoire commune. Initié par le Centre de la mémoire commune pour la démocratie et la paix en partenariat avec plusieurs acteurs institutionnels, cette année le festival a choisi de rendre hommage au cinéma indien.

«C’est un pays qui respire le cinéma. Il incite à la rêverie par le biais de la magie que dégagent tous ses ingrédients, le Gange, le Taj Mahal, les maharadjas, les ranis, les fragrances, les saveurs, les couleurs, les danseurs et bien évidemment les stars bolywoodiennes», souligne Abdeslam Seddiki, président du festival et du Centre de de la mémoire commune pour la démocratie et la paix. Dans ce cadre, le festival accueillera plusieurs artistes indiens. «En attendant la confirmation de la star Shahrukh Khan, nous dévoilons la première liste des invités ayant confirmé leur participation», indique-t-on.

Figure sur la liste, l’actrice Rituparna Senguptan distinguée meilleure actrice en 1998 en Inde et Ekta Tiwari désignée notamment meilleure actrice pour son rôle dans le film «Bangle – A tradition», qui participera à la compétition officielle de cette 6ème édition. Seront présents également Nipon Dholua, directeur du film «Pratyabhan : A Challenge», Ramkishore Parcha, journaliste, acteur et président fondateur du Festival international du film de Delhi, et Sushma Parcha, écrivaine et présidente du Circle social qui organise le Festival de Delhi. Outre l’invité d’honneur, les organisateurs ont choisi «La mémoire des eaux océanes» comme thème de cette édition.

«C’est un thème original qui s’inscrit dans la diversification des réflexions menées par le Centre de la mémoire afin d’explorer de nouvelles pistes pour une nouvelle compréhension du passé, de l’histoire et de l’humanité». Comme les précédentes éditions, celle-ci connaîtra l’organisation de deux compétions officielles. La première sera dédiée aux longs métrages, la deuxième aux film documentaires. En parallèle de ces compétitions le programme propose plusieurs activités dont notamment des ateliers d’écriture, des expositions, des soirées poétiques et des hommages de plusieurs figures de cinéma marocain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *