Adnane Mouhejja de retour sur les écrans

Adnane Mouhejja de retour sur les écrans

Il se penche sur plusieurs projets télévisés, cinématographiques et d’écriture de scénario

Le public verra bientôt Adnane Mouheijja pendant le mois de Ramadan. «Je participe dans une série télévisée intitulée «Allah Ysameh» qui sera diffusée sur la première chaîne».

C’est un artiste aux multiples casquettes. Il est comédien et scénariste. Le public l’a découvert dans plusieurs séries télévisées, sitcoms et courts et longs métrages. Il a participé entre autres à «Akba Like» de Yassine Fennane, «Hadj Aiboude» de Jamal Belmjdoube, «Zmane Kenza» de Daoud Aoulad Syad, «Halibe Soultane» de Driss Roukhe, la série «Une heure en enfer» de Ali Mejboud ou «Dallas» de Ali Mejboud. Il s’agit bel et bien de Adnane Mouhejja. Ce comédien se penche pour l’heure sur plusieurs projets télévisés, cinématographiques et théâtraux. Il vient de terminer le tournage d’un nouveau téléfilm, «Ghalta» de Rabie Chajid, qui sera diffusé sur la deuxième chaîne 2M.

«Je joue aux côtés de Omar Lotfi, Rida Alaoui, Kalila Bounaylate et autres. Dans ce téléfilm, je joue le rôle d’un inspecteur de police», confie-t-il. Le public verra bientôt Adnane Mouhejja pendant le mois de Ramadan. «Je participe dans une série télévisée intitulée «Allah Ysameh» qui sera diffusée sur la première chaîne. C’est une série que j’ai coécrite avec Mourad El Khaoudi , Driss et Mehdi. J’incarne un flic verreux qui utilise son pouvoir pour gagner le cœur d’une femme». Outre ce téléfilm, il vient de terminer le tournage des capsules de la série «Mille et de nuits» de Anouar Mouaatissim.

«Il s’agit des capsules comiques qui seront diffusées sur le Web à partir de fin mars. Je partage l’image avec Hatim Seddiki ainsi que le duo Driss et Mehdi», indique-t-il. Scénariste talentueux, Adnane Mouhejja consacre également son temps à l’écritures des scénarios. «J’aime créer de nouveaux personnages devant la caméra mais aussi j’aime écrire dans le silence et l’obscurité de la nuit. J’adore l’univers de l’écriture. C’est un exercice plus dur. Il touche le côté psychologique et son entourage. Il me pousse à réfléchir et à penser». Dans ce sens, il est en pleine écriture des scénarios de plusieurs projets. «Je suis en phase d’écriture du scénario de la série «Forsat El 3omr» de Narjiss Moudden, et la série «Wala Alaik» de Ali Majboud». Adnane Mouhejja collabore également avec son épouse la réalisatrice Ilham El Alami.

«Je collabore avec elle pour un nouveau court métrage dont je serai le scénariste». Côté théâtre, l’artiste participe dans une pièce de théâtre de Hicham Jebbari. «C’est une première collaboration avec ce metteur en scène. C’est une pièce déjà écrite dont le montage est prévu pour le mois de Ramadan». Adnane n’a pas manqué de parler de ses expériences qui l’ont marqué. «J’ai appris beaucoup de choses quand j’ai coécrit la série «Une heure de l’enfer», avec Yassine Fennane et Ali El Majboud. Je suis marqué par tous les personnages que j’ai joués. Chaque projet auquel j’ai participé représente pour moi une marque», dit-il. Par ailleurs, Adnane Mouhejja rêve d’incarner un personnage historique. «Mon rêve est de jouer un personnage historique tel que Tarik Ibn Zyad. Cela me permettra d’aller puiser dans l’écriture de ce personnage et je vais essayer de le réaliser inchallah», aspire-t-il.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *