Il s’affichera bientôt dans plusieurs productions: Rafik Boubker réalise son premier long-métrage

Il s’affichera bientôt dans plusieurs productions: Rafik Boubker réalise son premier  long-métrage

L’artiste, également acteur, vient d’interpréter plein de rôles dans différentes œuvres dont la sortie est prévue bientôt. Ainsi, Rafik Boubker s’affichera à «Hdidane 3» tourné à Marrakech et relatant l’évolution de ce personnage en 2016.

Le réalisateur Rafik Boubker entamera dès octobre prochain son premier long-métrage intitulé «Marvine». Le tournage est prévu, selon le réalisateur, dans les villes de Mehdia, Kénitra, Sidi Yahia et Moulay Bousselham.
A propos de l’intrigue de son œuvre cinématographique, Rafik Boubker déclare à ALM : «C’est un film d’horreur avec une nouvelle technique. C’est un peu du jamais vu !». De quoi créer du suspense.

«C’est un long-métrage qui parle d’un monsieur qui désire se ressourcer dans un château à Mehdia. A un moment, l’esprit d’un enfant de 15 ans émerge de ces lieux», ajoute le réalisateur en révélant quelques têtes d’affiche de son film qui réunira Fatima Zahra Bennacer, Amine Benjelloun,  Rawia, Fatima Wechay, Abdesslam El Bouhcini et Sandia Tajeddine. «Cependant, je n’ai pas encore confirmé le casting», enchaîne Rafik Boubker en précisant ne pas disposer de fonds d’aide. «C’est le producteur, qui cherchera les fonds», poursuit le réalisateur qui compte également à son actif deux courts-métrages intitulés «Poils» et «Malédiction». Le premier ayant été réalisé en Italie pour les fins d’un master en audiovisuel à l’institut Federico Fellini, relevant de l’Université de Torino, où il a étudié. «Cette année, ce film participe au festival Modena en Italie», révèle le réalisateur qui a conçu son deuxième court-métrage par ses soins. Ce film, tourné à Meknès, regroupe Souad Saber, Abdellah Chkiri, Ahmed Saguia et Zoubida Akef.

Interrogé sur sa prédilection entre la réalisation d’œuvres cinématographiques ou l’interprétation de rôles, Rafik Boubker indique : «J’allierai les deux. Concernant les rôles, j’opterai pour ceux de composition».
Quant à la réalisation qu’il qualifie de «science et don», il précise s’être livré à cet exercice qui «n’est pas facile mais adaptable».

Outre ses réalisations, l’artiste, également acteur, vient d’interpréter plein de rôles dans différentes œuvres dont la sortie est prévue bientôt. Ainsi, Rafik Boubker s’affichera à «Hdidane 3» tourné à Marrakech et relatant l’évolution de ce personnage en 2016. Aussi, l’acteur participe au film «Feuillets de l’amour» (Weri9at elhoub) de Taha Benslimane, tourné à Tétouan et en Ecosse. A propos de son rôle dans ce film, Rafik Boubker désire créer un effet de «surprise» sur les spectateurs. Comme il s’affiche dans «Le puits» de Aziz Khouader et «Sotto Voce» de Kamal Kamal. De plus, l’acteur prendra part à «Ain El Haq» d’Abdesslam Kelai et dans un autre film autour de la guerre du Rif qui sera réalisé par Mohamed El Younssi. Dans l’ensemble, le public verra Rafik Boubker dans de multiples facettes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *