Exposition de photographies à Tanger : Les âmes s’immortalisent par le zoom de Peter Rodger

Exposition de photographies à Tanger : Les âmes s’immortalisent par le zoom de Peter Rodger

Le photographe d’origine britannique Peter Rodger exposera, du 27 juillet au 31 août, ses nouvelles œuvres intitulées «Capturing Souls» (Âmes immortalisées) à la galerie tangéroise Dar d’Art.

«Une plongée dans la gigantesque production photographique de Peter Rodger, voilà ce que propose cette exposition», précisent les initiateurs à propos des œuvres de l’artiste, également réalisateur, qui n’est autre que l’époux de l’actrice marocaine Soumaya Akaaboune. 

En détail, l’exposition offre, selon la même source, les visions les plus ouvertes et sensibles du monde de par l’œil contemporain, plongé dans le présent du photographe et réalisateur. «D’où sa solide réputation doublée de ses photos extrêmement esthétiques et ses reportages réalisés aux quatre coins du monde. Il a saisi brillamment ces temps de changement, de réflexions, de diversité qu’il a immortalisés dans ses clichés», enchaînent les initiateurs.

Dans ce sens, l’artiste a, tout au long des années, profité de ses nombreux voyages pour photographier les lieux et les visages dans plus de soixante-trois pays à travers le monde. Des œuvres qu’il a exposées en Europe et aux États-Unis. Quant à «Capturing Souls», elle  constitue, selon la même source, un aperçu de cette vaste collection d’œuvres cumulées au fil des années.

A propos de l’art de la photographie, Peter Rodger estime que celle-ci «ne consiste pas seulement à capturer l’âme des gens, mais aussi l’âme d’un lieu». «Il y a tellement de bonnes histoires partout où vous regardez, que j’ai décidé de capturer et d’embouteiller pour un autre jour», poursuit l’artiste.

Ce photographe semble avoir hérité de cette passion de son père puisqu’il est le fils du célèbre photojournaliste et cofondateur de l’agence Magnum Photos George Rodger, décédé en 1995. Il l’assistait d’ailleurs. Peu de temps après, Peter triomphe sur la scène artistique et rafle plus de 35 prix en tant que meilleur réalisateur. Il a notamment décroché des prix au Houston International Film Festival, à Chicago International Film Festival, aux Telly Awards, The Mobius Prix et au Festival international du film et de la vidéo des États-Unis. De plus, il a réalisé et photographié des campagnes publicitaires pour plusieurs marques dont celles automobiles. Il a également produit et réalisé le film documentaire épique «Oh My God». Il a de plus publié son premier livre «The OMG Chronicles» chez la maison d’édition Hayhouse. Au Maroc, l’artiste a réalisé des films et des spots publicitaires pour la Fondation Lalla Salma, l’Office national marocain du tourisme, le ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, la COP22 et plus récemment dix publicités pour la fondation Mohammed V pour la solidarité qui ont été diffusées durant le mois de Ramadan. Un parcours intéressant.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *