Institut français de Casablanca: Les moments forts de la nouvelle saison

Institut français de Casablanca: Les moments forts de la nouvelle saison

Il vient de dévoiler son programme janvier-mars 2018

L’Institut français de Casablanca dévoile sa nouvelle saison culturelle pour ce premier trimestre. Entre cinéma, conférences, débats, spectacles et concerts, le programme janvier-mars 2018 s’annonce riche et dense. Tour d’horizon des temps forts qui vont rythmer ces trois mois. A commencer par l’événement «Casablanca-Bordeaux: 30 ans de vie commune». C’est une manifestation inscrite dans le cadre du 30ème anniversaire du jumelage entre les villes de Casablanca et Bordeaux. Dans ce cadre, l’IF de Casablanca propose de marquer cet événement en renouvelant les liens tissés entre elles au cours des ans. «Nous proposons de nouvelles rencontres, avec l’espoir que celles-ci s’ouvriront sur de nouveaux projets et de belles aventures».

Le public sera amené à découvrir un spectacle consacré au jeu de l’improvisation et du hasard produit par la compagnie S’toon Zoo. «A partir de thèmes écrits par le public puis piochés au hasard, les improvisateurs se lancent dans la création d’une situation avec l’objectif d’être les plus pertinents possibles». Le programme donne à voir la comédie française «Les fourberies de Scapin». Il s’agit d’une comédie de trois actes de Molière dont la mise en scène est assurée par Denis Podzlydès. «Octave et Léandre voient leurs amours contrariés par leurs pères, très autoritaires, qui rentrent de voyage avec la ferme intention de les marier à des inconnus…». Côté danse, le programme propose «Kabareh cheikhats». C’est une expérience exceptionnelle qui a commencé en 2014, à l’initiative du metteur en scène Ghassan El Hakim. Elle perpétue ainsi ce qu’a commencé Feu Bouchaib Bidaoui, comédien et chanteur casablancais. La nouvelle saison sera marquée par la tenue de la première édition de «Maroc Folies3», ou festival de la chanson francophone, prévue en mars. Elle donnera l’occasion pour tous les jeunes âgés de 10 à 25 ans de participer à un concours de chanson en langue française. L’un des événements les plus marquants lors de ce premier trimestre, celui de l’organisation du Salon international de l’édition et du livre de Casablanca (SIEL). Dans ce sens, l’IF a dévoilé ses activités au SIEL. Rencontres, tables rondes, et projections de films seront au rendez-vous. Ce n’est pas tout, les amateurs de l’art photographique apercevront l’exposition «Face projet» de Badr Bouzoubaâ. Celle-ci réunira des clichés de plusieurs personnes. «Nous connaissons actuellement une sublimation constante de nous-mêmes à travers nos selfies et nos moments postés de manère régulière, voire obsédante, sur les réseaux sociaux, instagram, Twitter, Facebook, ou Snapchat».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *