La France fête la littérature et les auteurs du Maroc

La France fête la littérature et les auteurs du Maroc

Plus de 3.000 titres et 90 écrivains représentent le Maroc au Salon Livre Paris 2017

Selon Jean-François Girault, le Maroc va donner une dimension, un éclat et une lumière à cet événement prestigieux».

«Nous avons particulièrement été honorés par cette invitation qui constitue pour nous une occasion exceptionnelle pour faire découvrir la richesse et la diversité culturelles et littéraires marocaines et un moment privilégié dans les relations entre la France et le Maroc». Les propos sont de Mohamed Amine Sbihi, ministre de la culture, lors d’un point de presse organisé jeudi à Casablanca à l’occasion de la participation du Maroc en tant qu’invité d’honneur à la 37ème édition du Salon Livre Paris prévue du 24 au 27 mars. Un évènement à marquer d’une pierre blanche. En effet, c’est la première fois qu’un pays du monde arabe est mis à l’honneur au Salon Livre Paris. Une occasion que de faire connaître les grands noms de la littérature ainsi que faire découvrir la richesse de la production littéraire et nombre d’auteurs marocains, hommes et femmes, de langue arabe ou française, nominés ou récipiendaires de prix littéraires prestigieux.

«La France est fière d’accueillir le Maroc au Salon Livre Paris. C’est une occasion de fêter le Maroc, sa culture et sa philosophie.  Le Maroc va donner une dimension, un éclat et une lumière à cet événement prestigieux», a exprimé à ce sujet Jean-François Girault, ambassadeur de France au Maroc. De ce fait, le pavillon du Maroc au salon est organisé en plusieurs espaces d’une superficie globale de 450m2. «L’aménagement des espaces a été conçu dans un esprit de modernité avec une touche marocaine. La réalisation du pavillon est en cohérence avec le caractère contemporain de la démarche de la programmation et de l’architecte, en proposant une structure sobre, où le papier sera plus que jamais à l’honneur», souligne pour sa part Younes Ajarrai, membre du commissariat général.

En effet, le pavillon est porté par des structures en bois clair, les pages de papier recyclé marqueront l’identité de l’espace. Il est constitué d’un espace public et d’un espace privé. Selon les organisateurs, «la scanographie intérieure du Pavillon Maroc est une invitation à la rencontre. Il est entouré de livres et de pages, accueillera une structure d’amphithéâtre qui conviendra aux cafés littéraires comme aux présentations. La structure en amphithéâtre est un hommage à la grande tradition de l’oralité, la halqa, agora traditionnelle, autour d’un dispositif dédié à l’écriture contemporaine». Pour l’occasion, le pavillon marocain permettra de découvrir toute la richesse de la culture marocaine à travers la grande librairie, un espace dédié aux livres et aux débats. Elle présentera une production littéraire, éditoriale et nationale dans la diversité des genres littéraires et de langue à travers un fonds documentaire d’environ 3.000 titres. La programmation donne à découvrir des conférences, des tables rondes, des rencontres, des hommages et autres animations autour de différentes thématiques. Au menu également des journées professionnelles, des concerts musicaux et une grande exposition des manuscrits rares à l’Institut du monde arabe. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *