Subventions en retard : 14 organismes culturels montent au créneau

Subventions en retard : 14 organismes culturels montent au créneau

Plusieurs maisons d’édition auraient mis la clé sous la porte

L’affaire du retard dans le paiement des subventions octroyées par le ministère dans le domaine culturel continue de faire jaser. Après les chorégraphes, les professionnels du théâtre, l’Union des éditeurs et les associations culturelles montent également au créneau. Ces acteurs culturels viennent d’envoyer une lettre ouverte à Mohamed Laâraj, ministre de la culture et de la communication, relative à ce retard. Elle est signée par 14 organismes et associations exerçant dans le domaine de l’industrie du livre.

«Nous avons envoyé cette lettre pour demander des explications concernant ce blocage des subventions octroyées pour les deux années 2016 et 2017. Ce soutien est fondé sur un cahier des charges conclu entre les deux parties. Cependant, le ministère n’a pas respecté les engagements de cette convention», a indiqué à Abdel Jalil Nadim, président de l’Union des éditeurs marocains. Et d’ajouter que «plusieurs maisons d’édition ont fermé leurs portes pour des raisons financières. D’autant plus que c’est la rentrée littéraire et que le Salon international du livre et de l’édition approche à grands pas. Nous n’avons aucune visibilité». Il faut noter que le ministère de la culture avait lancé un appel à projets dans le secteur de l’édition et du livre, au titre de la deuxième session de l’année 2017. Depuis, il n’a pas communiqué sur les résultats de cet appel.

Le programme de soutien aux projets culturels dans le secteur de l’édition et du livre a été doté en 2017 d’un budget de 15 millions de dirhams. «Nous ne recevons aucune réponse précise de la part de la direction du livre. Elle ne nous donne que des réponses générales. Le Maroc connaît une dynamique culturelle bien remarquée, il faut l’accompagner en promouvant le livre», confie M. Nadim. Interrogé sur les raisons de ce retard, Hassan El Ouazzani, directeur du livre au ministère de la culture, a indiqué : «Nous sommes en train de régler le retard de paiement des subventions des années 2016 et 2015 au fur et à mesure. Généralement, le retard est lié au dépôt des dossiers où il y a un non-respect des délais en plus du manque de pièces à fournir après l’élaboration du projet. Cela se répercute sur le paiement des autres dossiers. Nous sommes en train de revoir le cahier des charges relatif à ce soutien».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *