1ère édition du Festival international des anciennes médinas: Place à la musique avec «L’mdina Nagham»

1ère édition du Festival international des anciennes médinas: Place à la musique avec «L’mdina Nagham»

Le jardin de la mosquée d’Ain Chock connaîtra le concert de clôture du festival, prévu le samedi 23 juillet, avec la participation d’artistes marocains, portugais et aussi espagnols.

Le Festival international des anciennes médinas (FIAM) revient pour une deuxième partie de sa première édition. Cette fois, le festival promet de faire vibrer Casablanca, du 21 au 27 juillet, aux rythmes de la musique portugaise et marocaine. Après «L’mdina Arts», organisé du 23 au 27 mars dernier, «L’mdina Nagham» viendra compléter les activités réalisées du FIAM et qui mettent à l’honneur cette année le Portugal et sa culture sous toutes ses formes. Une troisième partie du festival est également prévue en novembre prochain et concernera les travaux cinématographiques pour un thème de «L’mdina Cinéma».

 

Pour cette deuxième partie du FIAM, des concerts et des conférences sont au programme. Une cérémonie d’ouverture aura lieu à la cathédrale de Casablanca jeudi 21 juillet. Elle connaîtra la participation de la star du «Fadou» portugais, Ricardo Ribeiro, ainsi que la soprano marocaine Samira Kadiri. Un concert aura lieu le vendredi qui suit, avec la participation du chanteur marocain Abdelali Anouar ainsi que la troupe «Zoumerred Li Tawechich». Un deuxième concert sera présenté à la maison de la culture de l’ancienne médina de Casablanca avec la participation de plusieurs chanteurs marocains dont Ilham Loulidi et Nacer Haouari.

Ilham-Laoulidi

Dans la même enceinte, une conférence-débat sera tenue sur le thème de l’art «Fadou» animée par le chanteur Ricardo Ribeiro. Pour la journée du samedi, deux conférences-débats auront lieu. La première traitera de l’histoire de «Oud» en présence des chercheurs confirmés dans ces domaines. La deuxième abordera l’expérience de la réhabilitation de la ville de Lisbonne, et sera animée par l’architecte Iduardo Campelo. Les deux conférences auront lieu à la Maison des cultures de l’ancienne médina de Casablanca. Et pour finir, le jardin de la mosquée d’Ain Chock connaîtra le concert de clôture du festival, prévu le samedi 23 juillet, avec la participation d’artistes marocains, portugais et aussi espagnols.

Plusieurs autres activités socioculturelles auront lieu en parallèle avec le festival. Nous en citons le carnaval folklorique qui sera présenté par l’association Casa Nationale Professionnelle, et l’exposition artistique qui sera dédiée au Fadou. La chanson marocaine sera également fêtée au travers des baffles qui seront implantés sur les grands espaces publics à Casablanca. Et enfin, une kermesse des jeux traditionnels valorisant et présentant la diversité culturelle du Maroc connaîtra la participation de plusieurs associations civiles.

Maryem Laftouty
(journaliste stagiaire)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *