Gnaoua Festival : Berlin en transe en août prochain

Gnaoua Festival : Berlin en transe en août prochain

Majid Bekkas, Mehdi Qamoum, Mokhtar Gania, Bnat Timbouktou… au programme

Aka Medicament est considéré comme «l’enfant terrible» de la scène musicale marocaine actuelle. Avec son groupe, il se consacre à la tradition amazighe gnaoua du sud du pays. Sa musique mêle de nombreux éléments ainsi que du rock à la Jimi Hendrix.

De grands maîtres de la musique gnaoua seront réunis en Allemagne. C’est à l’occasion de la 2ème édition de Gnaoua Festival Berlin, prévue du 14 au 17 août 2019. Des concerts, des master class, des ateliers sont au programme de cette manifestation dédiée 100% à la musique gnaoua.

En effet, le festival s’ouvre, selon les organisateurs, par une parade qui sillonnera les rues de Berlin. Côté concerts, le public berlinois aura l’occasion de découvrir une sélection de maîtres ganouis à l’instar de Majid Bekkas. En compagnie de Aly Keita, la star berlinoise de la musique subsaharienne, les deux musiciens offriront un concert de «Master class Band».

Le public découvrira également Mehdi Qamoum et Aka Medicament. Celui-ci est considéré comme «l’enfant terrible» de la scène musicale marocaine actuelle. Avec son groupe, il se consacre à la tradition amazighe gnaoua du sud du pays.

Sa musique mêle de nombreux éléments ainsi que du rock à la Jimi Hendrix. Asmaa Hamzaoui et Bnat Timbouktou se produiront également à cet évènement. Le Maalem Mokhtar Gania gnaoua et Maqadma khadouj Hadidi offriront une soirée musicale à cette occasion. Au programme également le concert de Alaa Zouiten. Celui-ci est à la fois responsable du programme de ce festival et de la série Arab Song Jam. Il offre au public une première occasion de découvrir la musique extraordinaire, significative et utile de la culture gnaoua. Depuis Londres, il a invité le punk «Gnaoua», Simo Lagnawi, originaire de Bruxelles, Hicham Bilali du «Black Koyo», puis les musiciens Rachid Lamouri, Habib Belk, Zakaria Izoubaz et Rabii Rezgoui de «Gnawa Germany». Le festival propose en effet un atelier avec Simo Lagnawi.

Ce musicien est arrivé au Royaume-Uni en provenance de Rabat en 2008 et s’est donné pour mission d’exposer le son de la musique gnaoua au Royaume-Uni et au-delà, avec une gamme de musiciens africains et autres combinant leurs différentes traditions avec la sienne pour créer une nouvelle branche de la musique gnaoua. Il a joué dans des salles de musées telles que le V & A de Londres et des galeries d’art ainsi que sur des scènes de festivals allant d’Écosse et de Lituanie à Dubaï et au Maroc. Simo Lagnawi a remporté le prix « Battle of the Bands » de World Music Network.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *