Abdelfattah Grini : «Je suis la voix officielle de Shah rukh khan dans le monde arabe»

Abdelfattah Grini : «Je suis la voix officielle de Shah rukh khan dans le monde arabe»

Entretien avec Abdelfattah Grini, Chanteur

Avec son look décontracté, ses cheveux électriques et sa voix mélodieuse, Abdelfattah Grini n’est plus à présenter.  L’enfant prodige de Derb Soltane est le premier chanteur arabe à frapper les portes de Boolywood. Épaulé par sa boîte de production, il réussit à ensorceler les grandes stars indiennes. Après la réussite fulgurante de sa chanson «Jabla Fan», Grini chante la version arabe de son nouveau film «Raees». Grâce à ses choix musicaux, Abdelfattah connaîtra le même succès que celui de son idole, Shah rukh khan. Du moins, c’est tout le mal qu’on lui souhaite.

ALM : Tout d’abord, félicitations pour votre nouvelle chanson «Zaleema». Pouvez-vous nous parler de cette deuxième collaboration avec Shah rukh khan ?

Abdelfattah Grini : Comme vous savez je suis un grand fan de Shah rukh khan, de ses films et de Boolywood en général. Le fait qu’il me contacte pour travailler ensemble une deuxième fois est une grande fierté mais aussi un grand défi. Je dois préciser qu’aujourd’hui que je suis la voix officielle de Shah rukh khan dans le monde arabe. Notre deuxième collaboration vient dans le cadre de son nouveau film Raees où nous avons chanté Jamila Badawi et moi la version arabe de la chanson, «Zaleema». Les paroles de la chanson ont séduit Shah rukh khan. D’ailleurs, dans le clip on a l’impression que c’est lui qui chante. Il a tellement aimé la chanson qu’il a passé la nuit à l’écouter avec son épouse. Ils ont beaucoup apprécié et cela m’a fait vraiment plaisir.

Pensez-vous que la chanson connaîtra le même succès que Jabla Fan ?

En tout cas, on a tout fait pour. «Zaleema» est un style différent. C’est une chanson romantique chantée en duo avec Jamila. J’espère que ce travail  connaîtra le même succès que Jabra Fan. Les chansons romantiques se gravent souvent dans la mémoire des gens.

La chanson est écrite par Jalal Hamdaoui. On ne change pas une équipe qui gagne ?

La collaboration avec Jalal est toujours fructueuse. J’adore travailler avec lui,  il est talentueux et  il me surprend à chaque fois avec ses idées et  ses paroles. Ce qui est sûr que je continuerais à travailler avec lui.

Le clip a été tourné au Maroc. Quelles sont les impressions de Shah rukh khan sur nos paysages ?

Depuis notre première rencontre a Dubaï, Shah rukh khan m’avait fait une confidence, son père adorait le Maroc et lui a demandé à plusieurs reprises de le visiter. Et c’est pour cela qu’il a insisté pour tourner le clip au Maroc. Il a adoré nos paysages

Vous êtes le premier artiste à avoir frappé les portes de l’Asie. Aucun chanteur arabe n’a eu l’idée d’explorer cet univers. Comment-avez vous eu cette idée ?

Effectivement, je suis le premier artiste arabe à frapper les portes de Boolywood. J’ai demandé à Platinium Records qui produit mes chansons à m’aider dans ce sens. Au début, ils ont trouvé cela bizarre mais ils m’ont suivi dans ma folie, et je les remercie d’ailleurs de m’avoir fait confiance. Mon amour pour cet univers m’a poussé à rencontrer des grandes stars indiennes et le fait que je sois le premier à le faire est une grande fierté et une grande responsabilité.

A part «Zaleema» quelle est votre actualité ?

Je travaille sur plusieurs projets. Vous allez découvrir de nouveaux clips, des chansons en darija et en égyptien.  Il y a aussi une émission qui sera diffusée sur MBC4 sous forme de télé réalité. Elle présentera une grande partie de mes déplacements, ma vie professionnelle, les coulisses de mes soirées. J’ai également de nombreux projets à Boolywood. J’espère que les gens vont apprécier mes chansons qui seront audacieuses.

Depuis quelques années, vous rencontrez un énorme succès. Quel est votre secret?

Cela fait des années que je travaille pour en arriver là. J’ai réussi à relever plusieurs défis et à atteindre les cœurs de mes fans. Le secret de ma réussite est  mon équipe. Je n’aurais jamais pu réussir si je n’avais pas une équipe professionnelle qui m’accompagne tout le temps, qui m’aide à choisir mes chansons, à organiser mes soirées, et d’être en contact permanent avec les journalistes et les fans.

Vous êtes le fils de Derb Soltane, le Marrakchi, ou la star internationale?

Je suis le tout à la fois. Je suis le jeune marocain, Marrakchi d’origine berbère. Je suis aussi l’enfant éternel de Derb Soltane. Même si j’ai réalisé tout ce succès je reste le jeune marocain qui respecte son environnement, sa famille et  ses valeurs. C’est vrai que je sais très bien où je veux aller mais je n’oublie jamais d’où je viens et c’est justement ce qui me permet de garder les pieds sur terre.

Certaines personnes pensent que votre look est une marque déposée, et c’est ce qui vous permet de vous démarquer. Qu’en pensez-vous ?

Honnêtement, je n’y prête pas beaucoup d’attention. Avec le temps, les gens ne sont pas fans de moi uniquement parce que j’ai un look différent mais plutôt parce que mes chansons, mes paroles et mes clips les marquent.

Propos recueillis par

Khaoula Benhaddou

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *