Réactions : Le Festival du film vu par les tangérois

Mohamed, étudiant en sciences économiques : «une bonne occasion»
Ce festival national du film a donné un nouveau souffle à Tanger. Cette manifestation nous a permis de rencontrer ces acteurs et actrices qu’on ne voyait qu’à la télé ou au cinéma. Malgré le froid et la pluie, les Tangérois ont tenu à assister à cet événement cinématographique pour découvrir nos derniers films et connaître nos réalisateurs. J’ai beaucoup apprécié le fait de projeter deux courts-métrages avant chaque long-métrage. Je souhaite que de pareilles manifestations soient organisées à Tanger. Ce serait une très bonne chose si ce festival se sédentarise et jette son dévolu sur la perle du Nord.

Sara, étudiante en physique-chimie : «du sang neuf»
Depuis le début de cette manifestation, Tanger est en fête. Cela se voit un peu partout ! Des acteurs par ci, des humoristes par là…Le festival a injecté du sang neuf à notre ville. D’ailleurs, tout le monde en parle. Personnellement, j’ai tenu à venir au cinéma Roxy rien que pour voir de très près ces comédiens. C’est le cas notamment des autres étudiants qui sont avec moi à l’Université. S’agissant de la compétition, je pense que « Le grand voyage » d’Ismail Ferroukhi décrochera le Grand Prix de cette huitième édition du festival national du film.  

Younès, serveur de café : «une vraie fête»
Durant cette semaine, il y a plusieurs artistes qui sont venus manger chez nous. Nos clients ont été ravis de voir des stars du petit et du grand écran attablés à leurs côtés. Notre ville est  vraiment en fête. Je souhaite du fond du cœur que de telles manifestations aient lieu durant toute l’année. Malheureusement, je n’ai pas eu assez de temps pour voir l’un des films projetés à cette occasion. Mais, le fait de voir des comédiens dans notre restaurant me console.

Haj Allal, gérant de snack : «Le FNF change la routine»
Le Festival national du film a métamorphosé la ville de Tanger. On est très content que cette manifestation se passe dans notre ville et nous aimerions bien que le festival se sédentarise ici. Nous avons eu le plaisir de rencontrer les réalisateurs marocains qu’on n’a pas la chance de rencontrer Ils viennent se restaurer chez nous et nous en profitons pour partager avec eux quelques paroles. Cela nous fait chaud au cœur lorsque l’on voit les jeunes enfants accourir derrière les stars de chez nous. A la vue de cette joie, notre satisfaction ne fait qu’augmenter.
La tenue de ce festival ici à Tanger est très bénéfique pour nous les restaurateurs et les commerçants. On acquiert des clients d’un autre genre. Durant toute la semaine du festival, nous avons baissé les prix du menu pour encourager les gens à venir chez nous. Du coup, notre snack devient animé. Le cinéma permet d’enrichir la ville culturellement et économiquement. Cela éduque le gôut des gens. C’est une très bonne initiative d’avoir organisé ce festival à Tanger. On est réjouit.

Omar et Nadia, gérants d’un café : «Le FNF booste l’activité de la ville»
On pense sincèrement que ce festival booste l’activité économique de la ville. La preuve, notre café n’a pas désemplit depuis le commencement de ce festival. Nous ne pouvons qu’en être réjouit, étant donné qu’en une semaine notre recette  a augmenté. Cela se répercute sur le chiffre d’affaire. Mais, mis à part l’aspect économique, nous avons eu l’occasion de rencontrer tous les acteurs et cinéastes marocains qui ont participé à ce festival, dont entre autres Salaheddine Benmoussa, Aziz Maouhoub, Saad Tsouli. Nous profitons de quelques instants lorsque nous n’avons pas beaucoup de travail pour partager quelques bribes de discussions avec eux. Certains viennent deux fois par jour ici étant donné que c’est le café le plus proche des festivaliers. Ces derniers sont satisfaits et nous de mêmes. On aimerait bien que le festival soit organisé chaque année ici dans cette ville. Cette période même de l’année, en décembre, la ville n’est pas très active, ce genre de manifestations contribue à changer la donne. Pour le bonheur de tous.

Mohamed, employé dans une téléboutique : «FNF : une manifestation bénéfique»
Ce festival national du film est bénéfique pour la ville. Nous avons eu l’agréable surprise de voir de très prés des acteurs et réalisateurs marocains que nous apprécions personnellement. Durant cette semaine, nous avons reçu plusieurs visites. Ces artistes viennent se connecter à l’Internet, passer des coups de fils et même imprimer des docupments. Les clients qui les reconnaissent viennent leur demander des autographes. Cela crée une animation indéniable. Nous sommes très content de vivre au rythme de ce festival. Nous en tant que citoyens, on aimerait bien que ce festival se déroule chaque année ici, vu qu’il y a plusieurs salles de cinéma à Tanger. Il faudrait juste que l’infrastructure hôtelière suive pour que la ville soit à la hauteur d’un tel événement. Si le festival se développe et s’aggrandit, il faut que cela puisse déteindre sur la ville.

Chaima, étudiante à la Faculté de Droit : «On a pu côtoyer pour la première fois les vedettes du cinéma»
Le festival a eu un effet très positif sur la population de Tanger. Personnellement, j’ai constaté avec beaucoup de joie que les rues de notre ville ont connu une très grande affluence pendant le déroulement du festival. A ce propos, j’ai eu l’occasion non seulement de voir mais aussi et surtout de côtoyer des stars qu’on ne voyait qu’à la télévision et au cinéma. En plus, ce festival m’a permis de connaître davantage le cinéma marocain. Et à cet effet, j’ai enregistré avec une grande satisfaction l’évolution du cinéma marocain. A titre d’exemple, je citerai l’excellent film «Le grand voyage» d’Ismael Ferroukhi. Ce film m’a vraiment fait voyager, dans l’univers fantastique de l’image. Maintenant, mon souhait est que ce genre de manifestations se multiplie à l’avenir dans notre ville. Pour nous, cela constitue une véritable bouffée d’oxygène dans une ville où les activités culturelles sont rares. Mon souhait également est que le Festival national du film soit fixé définitivement à Tanger, notre ville en a grandement besoin. J’espère que les responsables de ce festival donneront une suite favorable à mon appel.  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *