Un prix national pour les arts plastiques

Un prix national pour les arts plastiques

Il vise à encourager la créativité des jeunes artistes

Après le livre, le cinéma, les arts plastiques auront leur prix national décerné annuellement. Faisant partie des recommandations du premier colloque national sur «la situation des arts plastiques au Maroc», organisé en décembre 2018 par le Syndicat marocain des artistes plasticiens professionnels (SMAPP) avec le soutien du ministère de la culture et de la communication, le Prix national des arts plastiques a été établi par décret lors du Conseil de gouvernement du jeudi 30 mai 2019, sur proposition du ministre de la culture et de la communication. Selon le ministère, «ce prix vise à encourager la créativité en particulier les jeunes artistes, afin de les inciter à lancer et à innover et à poursuivre leurs efforts de création».

En effet, le prix national annuel des arts plastiques récompensera trois catégories : le prix national de la photographie, le prix national de sculpture et le prix national des jeunes artistes plasticiens. Il comprend trois prix : prix d’excellence, prix de mérite et prix d’encouragement. Selon la même source, le prix sera organisé en deux étapes. La première phase sera organisée au niveau régional dans le cadre des rencontres régionales organisées par le ministère au niveau des directions régionales. Ainsi, la seconde étape sera marquée par l’organisation d’une compétition des lauréats du premier prix dans le cadre des forums régionaux.

Le ministère indique également que des comités de jury seront créés pour décerner le prix national des arts plastiques au niveau régional. Ces comités évalueront d’une part les travaux artistiques ainsi que le choix des artistes gagnants au niveau des rencontres régionales. D’autre part, les membres du jury sélectionneront les gagnants du premier prix distingués au niveau régional. Par ailleurs, la création du prix national des arts plastiques a été fortement félicitée par les membres du Syndicat marocain des artistes plasticiens professionnels et plusieurs artistes de la scène. «Le travail et l’engagement du nouveau bureau du SMAPP portent leurs fruits et d’autres mesures seront annoncées prochainement.

C’est aussi l’occasion de rendre un grand hommage au ministre de la culture et aux structures de son département, notamment la direction des arts, qui, par leurs disponibilités, écoute et encouragements manifestent une ferme volonté de soutenir la dynamique culturelle et artistique», a écrit Azzeddine Hachimi Idrissi sur sa page Facebook.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *