A la veille de la COP22: La Banque européenne d’investissement et l’UpM discutent «climat»

A la veille de la COP22: La Banque européenne d’investissement et l’UpM discutent «climat»

Prévue le 8 septembre, cette rencontre sera une occasion pour les deux parties de mettre le point sur l’atténuation des changements climatiques et l’adaptation à leurs effets ainsi que sur les financements climatiques.

Les préparatifs vont bon train pour la Cop22. A trois mois près de sa tenue à Marrakech, le grand rendez-vous climatique de l’année intéresse toute la sphère économique et sociale. La problématique du climat est désormais à l’ordre du jour de toutes les discussions et rencontres qui se tiennent en prélude de cette manifestation. C’est le cas d’ailleurs de la conférence qui sera organisée dans quelques jours conjointement par la Banque européenne d’investissement (BEI) et l’Union pour la Méditerranée (UpM). Prévue le 8 septembre prochain à Rabat, cette rencontre portera sur l’action de la BEI en faveur du climat dans le bassin méditerranéen.

Une occasion pour les deux parties de mettre le point sur l’atténuation des changements climatiques et l’adaptation à leurs effets ainsi que sur les financements climatiques. Inscrite dans le sillage de l’accord conclu à Paris en marge de la COP21, la conférence MED de la Banque européenne d’investissement sur le climat animera ses débats autour de trois piliers. Le premier axe concernera les actions menées en faveur du climat ainsi que leur contribution à la réalisation des objectifs de développement durable dans le bassin méditerranéen. Les intervenants se pencheront sur la mise en œuvre de l’accord de Paris abordant ainsi les progrès en matière de réglementation, de stratégies et des plans d’investissements aussi bien pour l’atténuation que pour l’adaptation aux effets des changements climatiques. Les participants discuteront également de la compréhension des interactions entre l’atténuation et l’adaptation ainsi que de la coopération entre les différentes parties prenantes.

Les organisateurs indiquent par ailleurs qu’un panel sera consacré à l’examen de moyens d’accélération des actions liées à l’adaptation aux changements climatiques dans la Méditerranée. Ces changements affectent, selon les organisateurs, de plus en plus d’éléments fondamentaux, à savoir l’eau, l’alimentation où encore la sécurité et la qualité de vie en zone urbaine. Les échanges prévus dans ce sens s’intéresseront aux besoins urgents de mesures d’adaptation dans la Méditerranée. Ce panel sera également une occasion pour la Banque européenne d’investissement de mettre en avant sa contribution en termes de prêt et de conseil pour soutenir les pays de la région qui se trouvent menacés sur le plan climatique.

S’agissant des financements climatiques, une séance de travail est à l’ordre de la rencontre pour mettre en avant toute la gamme d’outils de financements de l’action en faveur du climat et de services de conseil proposés dans la région. L’accent sera porté sur la façon dont les clients pourront profiter pour améliorer leurs projets ainsi que sur l’importance de la coopération entre les institutions publiques et le secteur privé pour le financement de projets climatiques viables.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *