A une année de l échéance de la stratégie Maroc Numeric 2013 : L entreprise numérique au cÅ“ur des deuxièmes Assises de l Ausim

A une année de l échéance de la stratégie Maroc Numeric 2013 : L entreprise numérique au cÅ“ur  des deuxièmes Assises de l Ausim

L’Association des utilisateurs de systèmes d’information au Maroc (AUSIM) a tenu jeudi ses deuxièmes Assises à Marrakech. Des Assises qui interviennent après deux années de leurs précédentes et qui furent également réussies. Cette fois-ci, elles s’articulent autour d’un thème dont le choix n’est pas arbitraire. A une année de l’échéance de la stratégie Maroc Numeric 2013, le thème de ces Assises est le suivant: «L’entreprise numérique : opportunités et défis pour le Maroc d’aujourd’hui et de demain».
«Le choix de cette thématique consacre la vision de notre association à favoriser davantage les usages du numérique dans nos organisations, au profit de leur développement et du développement de notre pays», explique Mohamed Bennis, président de l’Ausim. Plusieurs personnalités et organismes ont pris part à cet événement. On relève la présence du ministère de l’industrie, du commerce et des nouvelles technologies, représenté par sa secrétaire générale, Mounia Boucetta, laquelle a mis l’accent sur la stratégie Maroc Numeric, son état des lieux et ses perspectives. Dans ce sens, elle a déclaré que le «bilan est encourageant à tous les niveaux» surtout en donnant l’importance à quatre priorités stratégiques, à commencer par la transformation sociale qui a eu un impact positif et donné lieu à de nombreux projets (le programme Injaz, le projet [email protected], le programme Génie…). Ensuite, la stratégie Maroc Numeric 2013 a érigé «l’e-gouvernement». «Actuellement 22 services e-gov sont opérationnels et 14 sont en cours de réalisation», affirme la secrétaire générale. S’agissant du troisième axe prioritaire, il est attribué à la productivité des PME. «Dans le cadre du programme Moussanada TI et à fin septembre 2012, nous comptons 269 bénéficiaires». Le dernier axe s’articule autour de l’industrie des TI et des défis qu’elle doit relever en «soutenant la création et la croissance des acteurs ainsi qu’en faisant émerger des pôles d’excellence avec un fort potentiel».
Par ailleurs, ces Assises ont connu la participation de Jean-Philippe Courtois, président de Microsoft, dont l’intervention a porté sur la vision de Microsoft quant à l’évolution des technologies et son impact sur l’entreprise de demain.
Au final, l’entreprise numérique a été au centre de ces Assises qui sont sorties avec la conviction de développer les PME. «Parler de l’entreprise numérique c’est évoquer les difficultés des PME quant à leur capacité à exploiter les possibilités offertes par le numérique. Plusieurs initiatives ont été prises dans ce sens dans le cadre de Maroc Numeric et nous pensons que cela permettra une réelle avancée pour notre économie en général», conclut M. Bennis.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *