ABN Amro quitte le marché des actions américaines

La plus grande banque hollandaise ABN Amro, , devrait annoncer cette semaine la fermeture de ses activités de courtage sur actions américaines. Les équipes de recherche, de vente et d’arbitrage concernées représentent un effectif total de 300 personnes. Le groupe n’a pas commenté les informations, mais a reconnu que l’avenir de ces activités était effectivement à l’étude.
L’établissement s’est renforcé sur le marché américain, il y a un peu plus d’un an, en janvier 2001, en achetant à son compatriote ING ses activités de banque d’investissement new-yorkaises. ABN Amro avait à l’époque justifié un investissement de 275 millions de dollars par la volonté de développer outre-Atlantique une stratégie agressive, visant ainsi à doubler sa part de marché dans un délai de deux à trois ans. Mais la chute vertigineuse des marchés et l’effondrement des revenus de la banque d’investissement, et en particulier ceux du courtage sur actions, a complètement changé la donne.
Il faut dire qu’en 2001, ABN Amro a vu son résultat en banque d’investissement se réduire comme peau de chagrin à 187 millions de dollars (-77 % par rapport à 2000). À l’occasion de la présentation des résultats 2001, le groupe avait d’ailleurs déclaré que le programme de restructuration des activités, entamé depuis plusieurs mois déjà, allait être poursuivi.
La fermeture du courtage sur actions américaines interviendrait donc dans un large plan d’économies qui prévoit une réduction de l’exposition de la banque à des activités aux revenus trop volatils, avec à la clé la sortie de certains marchés et la suppression de 2500 postes dans toute la banque de détail.
En septembre, ABN Amro a déjà fermé des activités de courtage domestique sur actions japonaises. Comme dans le cas du Japon, la fermeture des activités de courtage domestique sur actions américaines n’aura toutefois pas de répercussion sur le dispositif international de courtage et de vente d’actions du groupe ABN Amro.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *