Acwa Power retenu pour le développement de Noor PV I

Acwa Power retenu pour le développement de Noor PV I

60 millions d’euros accordés par KFW Bankengruppe pour Noor Ouarzazate IV

Le développeur des 3 centrales photovoltaïques Noor PV I est sélectionné. l’adjudicataire retenu pour la conception, le financement, la construction, l’exploitation et la maintenance du Programme Noor PV I n’est autre que Acwa Power, et ce après avoir remporté un appel d’offres international. Cette annonce a été faite par Mustapha Bakkoury, président de Masen, en marge d’une cérémonie de signature de convention, tenue mardi 15 novembre au village de la COP22.

L’acteur central des énergies renouvelables au Maroc développe à travers Noor PV I un programme de 170 mégawatts. Noor PV I est la première phase photovoltaïque du Plan solaire Noor.

Ce programme comprend, en effet, trois centrales solaires. il s’agit de Noor Ouarzazate IV d’une capacité maximale de 70 megawatts, Noor Laayoune d’une capacité maximale de 80 mégawatts et Noor Boujdour d’une capacité de 20 mégawatts. «Avec ces trois centrales photovoltaïques, Masen continue d’étoffer son portefeuille de projets multi-technologies, toujours avec l’idée de répondre au mieux aux besoins de notre client et partenaire, l’ONEE», indique à cet effet Mustapha Bakkoury. Pour le président de Masen, ce programme «consolide le partenariat de longue date, notamment avec la KfW qui finance la 4ème et dernière phase du complexe de Ouarzazate, puis entre Masen et Acwa Power, avec ainsi la certitude pour Masen qu’elle développera à Ouarzazate, à Laayoune comme à Boujdour, des projets aux standards internationaux». Lors de cette rencontre organisée dans l’espace innovation dans la Zone Verte de la COP22, Masen annonce avoir bouclé le financement de ce programme.  Le contrat de financement afférent au développement du projet Noor Ouarzazate IV a été signé  par Masen et la banque allemande KfW Bankengruppe, et ce pour un montant de 60 millions d’euros. Pour leur part, les projets photovoltaïques de Laayoune et Boujdour, ainsi que le capital de Noor Ouarzazate IV, seront financés par les premiers Green Bonds du Maroc, émis par Masen, d’un montant de 1.150 millions de dirhams, et souscrits auprès d’Al Barid Bank, Attijariwafa bank, la Caisse marocaine des retraites (CMR) et la Société centrale de réassurance (SCR).

A noter que les trois projets de Noor PV I sont déployés par Masen, dans le cadre d’un schéma de production indépendante tripartite avec l’ONEE . «Notre ambitieuse stratégie nationale se décline de manière performante. Avec ces nouveaux projets, nous aurons une nouvelle électricité propre répondant à nos besoins et optimisant nos coûts», se félicite Ali Fassi Fihri, directeur général de l’ONEE. Le montage institutionnel innovant adapté par Masen permet un alignement optimal des risques et des coûts de production réduits. Le tarif combiné du kilowattheure pour le Programme Noor PV I ressort à 0,46 dirham, soit 4,22 centimes d’euros par kilowattheure, un des plus bas sur l’échelle mondiale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *