Aéroport Fès-Saiss : Légère amélioration du trafic à fin septembre 2014

Aéroport Fès-Saiss : Légère amélioration du trafic à fin septembre 2014

La hausse reflète la progression de l'affluence des voyageurs bénéficiant des services de l'aéroport dont le nombre va crescendo passant de 593 027 passagers durant les neuf premiers mois de l'année 2014, à 582 418 voyageurs l'année précédente, selon des statistiques de l'office national des aéroports (ONDA).

Pour ce qui est du mois de septembre dernier, un total de 72 283 passagers a transité par l'aéroport Fès-Saïss contre 76 476 personnes durant le même mois de l'année 2013, soit une baisse de 5.48%.

Sur le plan national, le trafic aérien commercial global de passagers a connu une hausse de 1,18% en septembre dernier en comparaison avec la même période de l'année d'avant alors que le cumul du trafic commercial pour les 9 premiers mois 2014 a enregistré une hausse de 6.81%.

L'aéroport Fès-Saïss occupe la 5ème position après ceux de Casablanca-Mohammed V, Marrakech-Ménara, Agadir-Al Massira et Tanger-Ibn Battouta concernant le classement du trafic aérien commercial par zone.

Bâti sur une superficie de 17 000 m2, le nouveau terminal de l'aéroport Fès-Saiss fait partie d'un grand projet d'extension de l'aéroport pour un coût global de 479 millions de DH, et qui devra porter sa capacité d'accueil annuelle à 2,5 millions de passagers contre 500 000 voyageurs actuellement.

Financés conjointement par l'ONDA et la Banque africaine de développement (BAD), les travaux concernent également l'extension du parking avions et les bretelles de liaison avec la piste de décollage, la construction d'un nouveau parking de 800 places pour voitures, outre l'équipement de la nouvelle aérogare pour permettre le traitement des passagers dans des meilleures conditions de sûreté, de sécurité et de qualité de service.

Après la mise en service des nouveaux équipements, la superficie globale de l'aéroport Fès-Saiss atteindra 22 600 m2, à même de répondre à l'augmentation substantielle des passagers, l'arrivée de nouvelles compagnies et la création de dessertes supplémentaires.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *