Agence marocaine de développement des investissements : une démarche proactive pour 2010

Agence marocaine de développement des investissements : une démarche proactive pour 2010

Afin d’accompagner la dynamique de développement économique et social en cours au Maroc, il faut mettre en évidence le caractère prioritaire d’une croissance substantielle des investissements réalisés. C’est ce qui ressort de la réunion du conseil d’administration de l’Agence marocaine de développement des Investissements (AMDI) qui s’est tenue mercredi 23 décembre, sous la présidence de Ahmed Réda Chami, ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies. Aussi, le conseil a relevé que malgré la crise économique mondiale, le bilan de la Commission des Investissements (C.I) a été plus ou moins encourageant. La CI a instruit en 2009, 56 projets pour un montant global prévisionnel de 45 milliards de dirhams et générant 20.139 emplois. En comparaison avec l’année 2008, le montant des projets approuvés dans le cadre de la C.I s’est hissé de 20%, tandis que le nombre d’emplois à créer a progressé de 29%. Aussi, le conseil d’administration a adopté un plan d’action 2010 présenté par Fathallah Sijilmassi, directeur général de l’AMDI. Ce plan a été élaboré en tenant compte de la bonne résilience de l’économie marocaine à la crise internationale et des défis à relever pour pouvoir saisir les opportunités créées par la perspective d’une reprise de l’économie mondiale. Aussi, il vise à concrétiser les objectifs tracés par les différents plans gouvernementaux et notamment le Pacte national pour l’émergence industrielle et s’est basé sur une étude approfondie réalisée par un cabinet international de renom, souligne un communiqué de presse de l’AMDI. Mais également, caractérisé par une démarche proactive d’attraction des investissements nationaux et étrangers, ce plan cible différents secteurs à travers des opérations de promotion et de prospection de différents marchés. Le plan comprend également un axe important lié à la contribution de l’AMDI aux travaux gouvernementaux pour l’amélioration de l’environnement des investissements au Maroc et la création d’une synergie entre les différents intervenants dans le traitement des dossiers d’investissement. Parallèlement, cette réunion a été marquée par l’approbation par le conseil d’administration du budget de fonctionnement et d’investissement alloué à l’Agence et la décision d’ouverture de quatre bureaux de représentations à l’étranger, notamment en France, en Espagne, en Italie et au Royaume-Uni. Étaient présents à ce conseil, Nizar Baraka, ministre des Affaires économiques et générales, Hind Chkili, secrétaire générale du ministère du Tourisme, Elaid Mahssoussi, secrétaire général du ministère du Commerce extérieur, Mohamed Horani, président de la CGEM, Driss Houat, président de la Fédération des Chambres de commerce du Maroc, des hauts représentants de plusieurs départements ministériels et des représentants des Chambres professionnelles.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *